Bienvenue,   !
Institut Espoir

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

News

12/12/2018
Doutes : -15% ; Révolution : +15% (Preuve Cannibale & Kan + Preuve Alexander + Preuve Lucy)
05/11/2018Rôle d'espions à pourvoir

Un vieil amis (ft.Le Fwan)

avatar

Messages : 54
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 15
Localisation : Ma solitude

Y104
Nadia est arrivé à cet institut il y a maintenant un ans mais ne trouve pas sa place. Elle est toujours dans son coins de la cour sans jamais regarder personne. Elle ne fait jamais attention à son entourage donc son entourage ne fait pas attention à elle, pourquoi est-ce que les gens feraient attention à elle? Après t0ut c'est juste une patiente renfermée, il y en a un bon paquet alors pourquoi les autres s’intéresseraient à elle en particulier? Elle s'en rendait compte mais mais elle ne faisait rien, a vrai dire elle s'en moquait. Elle ne faisait presque rien de la journée, tout se qu'elle faisait c'était de suivre son emploie du temps et de faire un peut de musculation lors des pauses. Mais aujourd'hui elle voulais marcher, visiter la cour centrale qu'elle n'avait à vraie dire jamais exploré. Elle voulais savoir se qui s'y passait se qu'on pouvais y faire et qui la peuplait. Elle vis alors qu'elle avait loupé beaucoup de chose depuis la dernière fois qu'elle avait fait attention à se qui se passait dans l'institut, c'est à dire le jour ou elle est arrivé. Elle remarqua quelques personne qu'elle garda en mémoire, comme cette fille au cheveux court et roses. Mais une personne en particulier attira son attention. Un garçon, il avait les cheveux noir et la peau pâle, il était tout mince. Plus Naida l'observait plus elle se disait qu'elle le connaissait. Elle prit alors son courage à de mains, alla voir se jeune garçon et lui posa cette question :

-Pardon, on se connais?
avatar

Invité

Invité

Tyler se morfondait dans sa chambre. La mélancolie c’était emparé de lui au réveil et ne l’avait pas lâché de la journée. La nourriture avait moins de goût, les couleur moins d’éclat, le monde était tout simplement moins beau.
Pourtant, son médecin avait exceptionnellement été gentil avec lui lors de la consultation matinal, les gardiens ne l’avait pas violenté, la journée était exceptionnellement calme et paisible. Tyler n’était pas sortit de sa chambre de la journée, sauf pour sa consultation et ses semblant de repas. Plongé dans ses idées noires il s’abandonnait à la déprime en repensant aux pire moments de sa vie.
Aux alentours de quinze heures, il trouva le courage de sortir de sa chambre. Un peu de vent et de soleil ne lui ferait pas de mal et pourrait peut-être lui changer les idées se dit-il.
Mais une fois dehors il resta tout aussi maussade que dans sa chambre. Ses pas le guidèrent malgré lui à la court centrale, elle était remplie de zombies désœuvrés déambulant sans but. Quand Tyler se rendit compte qu’il en faisait partie il se sentit comme le mouton noir d’un troupeau s’apercevant que, même si il était noir, il n’en restait pas moins un mouton. Il continuait à se morfondre intérieurement lorsqu’il entendit une voix :

-Pardon, on se connais?

Une fille assez grande, aux yeux et au cheveux violets, et à l’air enfantin se tenait devant lui. Si son visage lui semblait familier il était incapable de se rappeler où il avait bien pu la voir. Elle ne semblait pas savoir que l’on commençait généralement par souhaiter le bonjour aux gens qu’on rencontre mais elle avait l’air gentille. Tyler opta donc pour un ton qu’il voulait neutre mais qui était plutôt froid.

-Euh… Non je ne crois pas qu’on se connaisse.
avatar

Messages : 54
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 15
Localisation : Ma solitude

Y104
-Euh...Non je ne crois pas qu'on se connaisse.

-Ah bon, désole. Ta tête me disais quelque chose, je dois me tromper.

Nadia était déçue. Elle se rappelait vaguement de lui, elle cherchait dans ça mémoire ou est ce qu'elle avait bien pu le voir mais elle ne trouvais pas. Son nom? Teler... Tyers.. Tris. Elle ne s'en souvenait pas, elle se rappelait juste qu'elle le connaissait. Peut être était-ce un de ces enfants qui la rabaissait lors-ce qu'elle était petite, un qui l'avais particulièrement touché. Non surement pas, il avait une tête sympa, non pas qu'elle était spécialement belle mais elle y trouvait un certains réconforts. C'était stressant, énervant, elle savait que elle le connaissait mais pas de où, elle avais beau se creuser la tête elle ne trouvais pas. Elle restas un bon moment a cherche avant de se rendre compte qu'elle n'avait pas bouger et que le garçon en face de lui la regardait bizarrement. Elle pris la parole d'une voix un peut gênée :

-Alors, je m'appelle Nadia, et toi?

-Tyler, ravis de faire ta connaissance. Peut être que tu m'as connu en vie., aillant remarqué que Nadia faisait une mine qui signifiait " quea, y'ai po conprit" il rajouta laisse tomber. Tu est nouvelle?

-Non ça fait un ans que je suis là.

hors RP:
je sais que ça pique les yeux le " quea, y'ai po conprit" mais c fait exprès
avatar

Invité

Invité

-Ah bon, désole. Ta tête me disais quelque chose, je dois me tromper.

Tyler n’arrivait pas à déterminer quelle expression se peignait sur le visage de son interlocutrice. Elle était était en pleine réflexion et il sembla percevoir dans son regard une touche de déception ou de peine. Les yeux dans le vague, elle fronçait et défronçait les sourcils, comme ci ces deux lignes de poils était influencé par l’activité cérébrale de son interlocutrice. Après plusieurs minutes, elle le regarda dans les yeux et rougit avant de réengager la conversation.

-Alors, je m'appelle Nadia, et toi?

-Tyler, ravis de faire ta connaissance. Peut être que tu m'as connu en vie.

En remarquant l’air intrigué de Nadia Tyler se remémora la réaction de Loreleï dans la forêt brulée. Comme il ne voulait pas l’inquiéter il ajouta simplement.

-laisse tomber. Tu est nouvelle?

-Non ça fait un ans que je suis là.

Tyler fouilla dans ça mémoire. Si ce visage lui semblait familier, mais il était sûr de ne l’avoir jamais vu à l’institut. Des yeux et des cheveux violets ça se remarque pourtant! Même si Tyler ne sort pas beaucoup, il trouva étrange de ne pas l’avoir croisé une seule fois.

-pourtant, je me souvient pas t’avoir vu avant. Tu viens souvent à la cours centrale?
avatar

Messages : 54
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 15
Localisation : Ma solitude

Y104
-Pourtant je me souviens pas t'avoir déjà vu. Tu viens souvent à la cour central?

Nadia remarqua à se moment là, que elle était extrêmement seul. A un tel point que plus personne ne la remarquait. La buée commença à se forme sous ses yeux, elle dut cligner plusieurs fois des yeux pour ne pas pleurer. Elle essaya de rester calme mais elle tremblait. Elle commençait à se souvenir de choses qu'elle ne voulais ne plus jamais revoir, son passé, avant son entrée à l'institut. Elle se souvint aussi le moment ou elle arriva à l'institut, ou elle trouvait que c'était comme un cadeau du ciel, comme si un ange venait de la délivrer. Puis elle se rendit vite compte que l’institut était tout aussi mauvaise que ça famille. Elle en s’inquiétait pas, se disant qu'elle arriverait à avoir des amis car elle pouvait enfin être avec d'autres enfants de son age. Mais se ne fut pas le cas, et c'est à cause de ces paroles qu'elle se rendit compte. Elle se souvint alors de pourquoi elle avait parler à Tyler, il ressemblait à quelqu'un, la personne qui la soutenait lors se qu'elle était au parc, à côté du banc de sa "mère" qu'elle pouvais plutôt appeler " tortionnaire " tenue en laisse. Tyler ressemblait à cette enfant, le seul ami qu'elle avait eu, c'était sûrement pour ça qu'elle lui avait parler. Mais,  tout les souvenirs lui remontant à la tête, elle était au bord des larmes. Elle pensait avoir retrouver la seul personne qui la tenait en vie à se moment la de son existence, mais elle se trompait. Elle lui répondit, la voit chevrotante :

-C'est sûrement par ce que je me montre pas beaucoup. Je voulais te demander, tu pense que tu est mort? Je veut dire, si c'est pas indiscret, tu m'a dit que je t'avais peut être connu de ton vivant, donc tu est mort? Si oui, quand, si ça te dérange pas de me le dire, heuuu désolé t'est pas obligé me répondre.


Dernière édition par Nadia SNAVELY le Ven 26 Jan - 17:46, édité 1 fois
avatar

Invité

Invité

Tyler vit de l’humidité dans les yeux de Nadia. Avait-il touché une corde sensible? Il n’avait rien dit de méchant pourtant. Si? Tyler avait toujours l’impression de gêner son entourage, c’est pour ça qu’il n’abordait jamais personne. Il se dit que la prochaine fois il ferait mieux de la fermer.

-C'est sûrement par ce que je me montre pas beaucoup.

La voix de Nadia était chevrotante et Tyler s’en voulait à mort de l’avoir mit dans cet état. Il avait du lui rappeler un moment douloureux et il savait à quel point ce genre de souvenir pouvaient être envahissants.

-Je voulais te demander, tu pense que tu es mort? Je veut dire, si c'est pas indiscret, tu m'a dit que je t'avais peut être connu de ton vivant, donc tu es mort? Si oui, quand, si ça te dérange pas de me le dire…

C’était à son tour d’être mal à l’aise. À ces mots une vague de souvenir le submergea. La froideur de la lame, son sang s’écoulant de ses veines, les hurlements de sa mère, les lumières de l’ambulance, la blancheur agressive de l’hôpital… C’était comme un raz-de-marée, il en eut le tournis

-heu… oui je…

Il n’arrivait pas à le dire. Quelque chose lui échappait. il ne savait pas quoi mais quelque chose clochait.

-heuuu désolé t'est pas obligé me répondre.

Tyler émergea de ses pensées. Et remarqua ce qui le gênais. Il n’avait jamais rencontré personne qui accepte sa mort.

- Non c’est pas ça, c’est juste que… ça te dérange pas que je sois mort?
avatar

Messages : 54
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 15
Localisation : Ma solitude

Y104
- Non c’est pas ça, c’est juste que… ça te dérange pas que je sois mort?

Nadia regardait Tyler sans comprendre. Elle ne voyait pas le problème. Qu'il sois mort ou pas, cela ne changeait rien, il était toujours la devant elle. Enfin, pour elle c'était là même chose donc elle répondit :

-Bha heuuuuuu... Non je m'en moque.

Tyler penchait la tête sur le coté pour montrer sont incompréhension  mais Nadia ne comprit pas. C'était évidant pour elle alors elle ne voyait pas l’intérêt. Voyant l'aire ahuri elle finit par expliquer :

-Je veut dire, que tu sois mort ou pas, tu est devant moi. Enfin, tu me parle tu fait des truc que n'importe quel être humain vivant serai capable de faire. Tu n'es pas plus fort qu'un être humain vivant, alors pourquoi je devrai agir différemment que avec quelqu'un d'autre ?

Nadia ne voyait pas le problème dans ses mots, ils étaient claires alors pourquoi Tyler ne comprenait toujours pas? Elle essaya donc de se mettre à a place Tyler, pour mieux comprendre son comportement. Mais elle réalisa que elle ne pouvait pas se mettre à sa place. Après tout, elle ne savait pas si il était réellement mort et avait revu la terre après avoir vu le purgatoire. Ca ne l’étonnerai pas, vu le nombre de fous aux capacités étranges, c'était probable. Ou si il le pensait juste après un accident qui lui aurais fait perdre la mémoire. Elle allait beaucoup trop loin, son interlocuteur n'avait sûrement aucun de ces traumatismes. Dans se cas là, pourquoi il lui aurait dis qu'elle l'avait peut être connue dans sa vrais vie. C'était vraiment le bazar dans sa tête, cela la tracassait. De l'extérieur, elle était dans la lune, une main dans les cheveux poussant un petit bruit sur aiguë. Elle n'écoutait même pas Tyler, il aurait beau lui dire n'importe quoi, faire n’importe quel gestes, Nadia réfléchissait, elle était dans sa tête et il fallait vraiment qu'elle trouve d'elle même. A moin qu'on la sorte de force de ses pensées.
avatar

Invité

Invité

-Bha heuuuuuu... Non je m'en moque. Répondit Nadia d'une voix hésitante.

Tyler ne comprenait pas. C'était la première fois qu'on acceptait le fait qu'il soit mort sans aucune réticence. Il n'était pas préparer à ça, alors son cerveau construisit naturellement une interprétation qui allait avec sa vision. Il ne valait rien alors c'était normal qu'elle ne s'intéresse pas à lui. Seul les médecins s'intéressaient à lui mais ce n'était que par sadisme. Il ne méritait pas son attention, ni même celle des médecins d'ailleurs.
Nadia du prendre l'air blasé et la tête sur le côté de Tyler pour des signes d'incompréhension puisqu'elle continua à s'expliquer.

-Je veut dire, que tu sois mort ou pas, tu est devant moi. Enfin, tu me parle tu fait des truc que n'importe quel être humain vivant serai capable de faire. Tu n'es pas plus fort qu'un être humain vivant, alors pourquoi je devrai agir différemment que avec quelqu'un d'autre ?

C'est vrai que si personne ne voyait la différence entre Tyler et les autres être vivants c'était peut-être parce que cette différence n'existait pas. Pourtant cette différence il la ressentait tout les jours, comme si il n'était pas à sa place ici. Il serai tellement mieux là-haut! Entre les anges et les nuages, il trouvera certainement la paix.
Quand Tyler émergea de ses idées noires il remarqua que Nadia y était encore plongée. Il ne voulait pas la déranger alors il attendit. Il attendit dix bonnes minutes. Et après dix bonnes minutes à l'observer il mit le doit sur ce qui l'intriguait. Cette fille ressemblait étrangement à une fille qu'il avait rencontré à la Nouvelle Orléans dans sa jeunesse elle avait même l'accent de cette endroit.

-Dis? tu ne viendrais pas de la Nouvelle Orléans par hasard?
avatar

Messages : 54
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 15
Localisation : Ma solitude

Y104
Nadia SNAVELY"]Alors que Nadia était encore plongée dans ses pensée, elle entendis une parole qui la fit immerger d'un coup. Tyler venait de lui demander si elle venait de la Nouvelle Orléans se qui était effectivement le cas. Elle commença a penser de plus en plus au fait que Tyler lui avait dis qu'elle l'avait sûrement connus en vie. En rajoutant la question qu'il venait de poser elle était quasiment sur de connaître Tyler. Mais, elle avait beau chercher, elle ne trouvait pas, ce qui l'embêtait fortement. Nadia avait l'impression d'avoir la réponse juste sur le bout de son nez mais qu'elle n'arrivait pas a loucher pour la voire. Elle repensa à cet enfant au cheveux noir qu'elle connaissait petite. Le seul amis qu'elle avait eu. Il n'y avait presque pas de doute, c'était lui. Mais Nadia n'était pas sûr, elle se disait que ça devait être une coïncidence même si elle avait tout les éléments qui prouvaient le contraire. Elle n'arrivait pas à se dire que c'était lui, après tout, pourquoi se rattraperait-il  d'elle en plus. Bien qu'elle n'avait que lui comme ami lui devait en avoir plein et il n'était resté  en Nouvelle Orléans que peut de temps dans ça vie si on considérait qu'il avait maintenant l'âge de Nadia. Même si son esprit pensait que ce n'était pas lui ou plutôt ne voulait pas croire que c'était lui, la logique commençait à attaquer la certitude que ce n'était pas lui. La jeune fille au cheveux violet commençait à douter fortement mais elle se rendis compte qu'une fois de plus, elle était partis dans sa tête elle répondit donc à la question que venait de lui poser son interlocuteur il y avait trois minutes de cela :

-Si, je viens de Nouvelle Orléans. Pourquoi tu me demande ça?


Dernière édition par Nadia SNAVELY le Ven 26 Jan - 18:00, édité 1 fois
avatar

Invité

Invité

Nadia resta un moment les yeux dans le vague avant de répondre.

-Si, je viens de Nouvelle Orléans. Pourquoi tu me demande ça?

Elle venait donc de la Nouvelle-Orléans tout comme lui. Peut être, peut-être que c'était bien cette petite fille timide qu'il voyait en cachette quand il était encore un enfant heureux et épanouis.

-Je viens aussi de la Nouvelle-Orléans et tu ressemble à une amie d'enfance qui habitait là-bas c'est pour ça.

Si c'était bien elle, elle avait bien changé, plus grande, plus musclée, une plus grande poitrine, un regard un peu plus sûr, des cheveux plus grands et... Comment avait elle fait pour ce teindre les cheveux à l'institut? Il n'en était pas sur mais ça devait aller à l'encontre des règles de l'institut. Ça l'intriguait il avait besoin de comprendre. Comment pouvait-elle aborder une chevelure comme cela dans un endroit où les médecin scalperait les enfant si ils soupçonnait qu'ils aient le moindre poix?
Il avait beau s'interroger, il ne posa pas la question "salut! comment t'as fais ta teinture? Parce que je voudrais me faire une crête verte, ça irait bien avec mon blouson de cuire." Non clairement ça allait pas, il ne voulait pas faire mauvaise impression.
Mais comme il regardait avec insistance les cheveux de Nadia il dit le premier truc qui lui passa par la tête.

-Tu as les cheveux... violets?

Bravo! C'est sur qu'il n'allait pas du tout passer pour un imbécile avec ce genre de phrases!
avatar

Messages : 54
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 15
Localisation : Ma solitude

Y104
-Je viens aussi de la Nouvelle-Orléans et tu ressemble à une amie d'enfance qui habitait là-bas c'est pour ça.

Nadia en était maintenant sûr, c'était bien lui, son seul amis de toute son enfance, son seul amis de toute ça vie. Une bouffé de souvenirs remonta dans sa tête, tout ces moments d'amusement avec lui. Les seul moments agréable de son enfance c'était passé avec lui presque, tout ces souvenirs lui remontant lui mirent les larmes aux yeux. Son seul amis, celui qu'elle avait tant cherché, il était là devant elle, elle voulait tellement lui sauter au coup pour l'enlacer, jouer avec lui comme avant mais elle savait que c'était impossible, pas là. En plus il se souvenait sûrement à peine d'elle bien qu'elle se rappelait de chaque choses qu'elle avait fait avec lui il avait sûrement plein d'autres amis beaucoup plus important avec qui il partageait d'autres souvenir bien plus marrant que les quelques fois où ils s'étaient amusé ensemble. Elle s'était tue, souriant bêtement tandis que Tyler semblait observer ses cheveux. Un aire de questionnement apparut sur le visage de la violette, alors qu'il semblait perdu il réussit à prononcer une phrase courte :

-Tu as les cheveux... violets?

Nadia sourait, faisant semblant de rigoler en disant à Tyler juste un :

-oui...

Comme Il faisait une tête dépité la violette lui expliqua plus clairement tout en faisant semblant de rigoler :
-Mes parents m'ont toujours détestés donc ils ne viennent jamais sur l'île pour me voir. Lors se que j’étais petite, je vivait dans une cave et la seule chose qui me faisait sourire était un petit garçon de même couleurs de cheveux que toi et à peut près comme toi, Nadia lui avait encore donné un indice sur son identité, elle lui tendait la perche.+Un jours mes parents m'ont envoyer un colis contenant des pots de peinture, colorant et autres trucs colorés bleu et rouge ave cun mot disant à peut près " de quelle couleurs est ton sang " et d'autre babioles et une invitation a revenir si je voulait mettre fin à ma vie. Je crois me rappeler que j'ai jetée la lettre dans la mer et le reste je le garde depuis un moment pour m'occuper. J'ai acquis une technique avec le temps vu que c'est la seul chose que je peut faire ici. Je prend bien soin de mes cheveux donc ils sont comme ça maintenant



La solitude est un plat fade où l'on choisit ses assaisonnements.

Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 16 Déc - 5:49

    Aube des Mondes