Bienvenue,   !
Institut Espoir

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

News

22/09/2018
Modification des pourcentages révolutionnaires (cf. PA et heure supp')
16/09/2018 Ajout du bouton Discord qui avait disparu ;-;
02/09/2018 Nouvelle esthétique ! Informations ici !

Dans l'attente de... De quoi ? [RP ouvert à tous]

avatar

Messages : 164
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 22

Dans l'attente de... De quoi ?

Une musique se répétait dans sa tête, encore et encore. Comme si un petit malin appuyait sur le bouton "Répéter" d'un lecteur MP3. Une mélodie douce et calme, en accord avec le paysage que lui offrait le port. De la métallurgie pour soutenir le ponton en bois, des murets en béton pour protéger les containers de différentes couleurs et une légère odeur d'essence. Ce paysage laid était dans son dos. Elle admirait l'étendue de l'océan, de l'eau à perte de vue. Aucun bateau à l'horizon pour apporter les vivres venant directement du continent. Le soleil continuait de frapper le sol de ses rayons. Il était quatorze heure, et le temps se rafraîchissait. Elle regarda l'eau et vit son reflet. Elle réarrangea ses cheveux volumineux, se coiffant avec ses doigts comme elle put. Des noeuds se créaient en continu. Alors elle abandonna, tournant le dos au beau paysage pour faire face au laid.
Tout était gris, parsemé de quelques couleurs grâces aux containers. Rouge, bleu et vert. Les couleurs primaires. Elle grimpa sur un muret bétonné, retira ses chaussures, et les envoya valdinguer dans l'eau. Elle leur tira la langue comme une enfant de six ans, puis s'amusa à marcher en équilibre sur la fine surface grise et froide. Elle fit mine de perdre l'équilibre, puis tomba réellement sur les fesses. Elle grimaça sous la douleur, qui disparut aussi vite qu'elle était apparue. Elle se releva sans attendre, en frottant ses vêtements blancs. Blancs. Quelle couleur laide ! Elle n'affinait pas le corps, mais le grossissait parfois ! Certes, c'était "pur", mais tout de même !
Elle secoua ses cheveux pour que son visage soit dégagé au maximum, puis courut vers le bord du ponton. Elle avait l'impression d'être un enfant qui découvrait la vie. Elle s'allongea sur le ventre et plongea sa main dans l'eau. Enfin, s'était vite dit : seul le bout de ses doigts arrivait à entrer en contact avec ce liquide. Elle vit une nouvelle fois son reflet, puis se contempla.
Le rêve qu'elle avait fait la nuit dernière lui avait fait froid dans le dos. Elle ne voulait pas rester dans les couloirs au cas où elle verrait ce qu'elle avait vécu en rêve. Elle ne voulait pas le voir.
Elle gonfla ses joues d'air pour imiter le poisson. Lequel ? Qu'importe, elle en imitait un.
Puis, elle claqua une fois sa tête contre le bois du ponton. Elle s'ennuyait ! Elle ne pouvait plus parler -même si c'était drôle - ni chanter ! La barbe !
Elle se releva d'un bond, puis accourut vers son bloc note laissé de côté. Elle saisit le stylo posé sur les feuilles blanches et écrit en grosses lettres :

"JE M'ENNUIE ! B11 VEUT DE L'ANIMATION !"

Avant de refermer furieusement son carnet.

RP ouvert



Je veux juste m'amuser avec vous mes cocos. Même si vous êtes des dégénérés ! Mais si, je suis sûre qu'on pourra s'entendre,
même si c'est comme chien et chat.

   (c) crackle bones
avatar

Messages : 346
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 24

Médecin
Ange venait vérifier si le port avait bien été vidé après l'arrivée des provisions. Les quelques containers qui gâchaient la vue étaient manifestement vides, et seuls quelques détritus venaient polluer le sol.
Son carnet à la main, il observa les différents objets qui l'entouraient et fit comme qui dirait le travail d'un autre. En réalité, c'était lui qui voulait vérifier que tout allait bien de ce côté. Et puis, il n'avait rien à faire.
Soudain, il entendit  un bruit sourd, comme lorsque l'on frappe une paroi. Suspicieux, il referma son carnet lentement avant de le ranger dans son habituelle veste noire. Puis, il approcha précautionneusement, s'abaissant devant le muret gris, voyant au loin la jeune femme aux cheveux lilas s'énerver contre un calepin. Il esquissa un sourire, puis se releva. Il devait avoir l'air pathétique, à l'observer comme un agent secret.
Il sauta par dessus l'obstacle et réajusta ses habits coûteux, puis s'approcha d'elle. B11. Une fan des médecins. Elle ferait tout pour l'endroit où elle est née.

- Comme on se retrouve, Elizabeth, dit-il sensuellement.

Il connaissait très bien son passé et savait pertinemment qu'elle était une fana du sexe. Ils feraient un bon duo...
Il entreprit d'avancer de trois pas vers elle.

- Pas de scandales, cette fois-ci ? demandait-il innocemment.
J'espère que ça te va!


Dernière édition par Ange le Sam 7 Oct - 14:20, édité 1 fois




Meilleur ship 2017/2018
Mister Institut 2017/2018
avatar

Messages : 164
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 22

Dans l'attente de... De quoi ?

"Comme on se retrouve, Elizabeth."

Elle n'eut pas besoin de se retourner pour savoir à qui appartenait cette voix mielleuse. Mais elle le fit tout de même pour admirer l'homme qui se tenait devant elle. Elle se mordilla la lèvre inférieure, désireuse de vouloir lui sauter dessus avant de lui arracher ses vêtements. Mais pour l'instant, elle se retint. Elle voulait savoir ce qu'il faisait ici. Ce n'est pas un endroit habituel pour un médecin. Surtout pour Barrabil, qui devait aimer les endroits riches en décoration et en matériaux précieux.
Elle s'approcha de lui en un saut enfantin, les pieds joints et les mains cachées derrière son dos. Avec lui qui avançait vers elle à l'aide de ses trois pas, ils étaient un peu plus proches, mais pas assez pour qu'elle lui retire son costume avec les dents.

"Pas de scandales, cette fois-ci ?"

Elle secoua la tête de droite à gauche, armée d'un sourire de gamine, dévoilant ses dents alignées et parfaitement blanches. Elle voulait qu'il lui montre son rictus habituel. Elle savait qu'il était du genre à sourire en retour. Surtout si c'était pour séduire. Mais elle l'était déjà. Quoique, elle le serait beaucoup plus si il avait au moins ôté sa veste. Elle aurait vu les courbes de son torse magnifiquement musclé, moulé dans un tissu délicat.
Elle prit son carnet, et inscrit dans une écriture gracieuse :

"Vous allez bien, docteur ? Ou faut-il que je sois mauvaise pour que vous vous occupiez de moi ?"

Elle lui montra ce qu'elle avait gravé, puis ramena le carnet contre sa poitrine, le serrant comme son bien le plus précieux au monde. Même si elle aimerait serrer autre chose.
Elle ouvrit la bouche, un large sourire se gravant sur son visage. Elle riait sans son, s'empêchant de faire fonctionner ses cordes vocales. Mais elle pensa de toutes ses forces qu'il n'attende pas trop longtemps pour jouer avec elle...

RP ouvert



Je veux juste m'amuser avec vous mes cocos. Même si vous êtes des dégénérés ! Mais si, je suis sûre qu'on pourra s'entendre,
même si c'est comme chien et chat.

   (c) crackle bones
avatar

Messages : 346
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 24

Médecin
Il la regardait encrer ces feuilles vierges qui n'attendaient que d'être noircies par la plume d'un stylo. De son stylo. Avec une finesse et une délicatesse qu'il n'avait jamais vu, elle prit la peine de former les lettres gracieusement, en faisant attention que ce soit joliment écrit. Lorsqu'elle lui montra son travail fini, il s'attarda un instant sur la noirceur de l'encre. Puis, il finit par sourire en voyant ce qu'elle avait inscrit. Il leva les yeux au ciel, alors qu'elle souriait innocemment. Elle ne s'améliorait pas avec le temps, celle-la. Elle avait posé deux questions qui n'avaient aucun lien entre elles. S'il allait bien ? Oui, bien sûr. Mais ce n'était que de la politesse. Elle ne voulait pas s'embêter avec des formalités presque inutiles puisqu'ils avaient environ le même âge. Mais surtout, elle l'avait appelé "docteur". Pas "Monsieur Barrabil", pas "Ange". Mais "Docteur". Si elle pouvait encore parler, il était sûr qu'elle aurait mis l'intonation la plus salace sur ce mot. Il ne savait pas à quoi elle pensait, mais il était certain d'une chose : vu comment elle le regardait, elle devait avoir l'irrémédiable envie de coucher avec lui.
Que ce soit lui ou quelqu'un d'autre. De toute façon, sa soif sexuelle ne s'étanchait jamais. La pauvre. Lui au moins savait se contrôlait quand il n'était pas dans des endroits inappropriés. Comme un port, par exemple.
C'était vrai qu'elle était très attirante. Peut-être l'une des patientes les plus sexy de tout l'Institut. Mais elle était complètement barge. Trop dominatrice pour lui.

- Elizabeth... Je suis étonné que tu ne m'aies pas rappelé à l'ordre. Je ne t'ai pas appelé par ton matricule, remarqua-t-il.

Lorsqu'on l'appelait par son nom, elle se transformait en une véritable furie, frappant les gens avec son carnet et envoyant son stylo dans les yeux des gens. Enfin, c'était ce qu'on lui avait dit. Il n'était là que depuis deux ans, après tout.

- Mais sinon, je vais bien. Je suppose que toi aussi.

Il marqua une légère pause pour la faire languir sur la réponse qu'elle attendait par dessus tout. C'est ce qu'il en déduisait par ses petits sauts frénétiques.

- Tu es toujours mauvaise, B11. Il faut toujours que l'on s'occupe de toi.
J'ai inventé deux trois choses. Je suppose que c'est dans le caractère de B11... Si ça ne va pas, MP moi x)





Meilleur ship 2017/2018
Mister Institut 2017/2018
avatar

Messages : 164
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 22

Dans l'attente de... De quoi ?

Le regard qu'il posait sur elle en disait long. Très long. Il avait cette petite étincelle qui brillait dans son regard, s'obligeant à fixer son visage plutôt que la volupté de son corps. Elle le voyait dans ses yeux qu'il en avait envie autant qu'elle. Ce qui la fit sourire davantage encore. Il se retenait. Elle trouvait ça mignon. Mais qu'il ne se retienne pas longtemps, elle voulait qu'il laisse son côté sauvage le dominer.
Elle ignora le fait qu'il l'ait appelé "Elizabeth" une deuxième fois. Elle préférait de loin qu'on l'appelle par son matricule, c'est vrai. Mais si elle devait ruiner ses chances de coucher avec quelqu'un comme cet homme, elle ne le ferait tout simplement pas. Elle rangea alors dans une petite boîte, dans un coin de sa tête, son envie de lui jeter à la figure son carnet et se contenta d'opiner. Oui, docteur. B11, c'est tellement mieux que ce fichu prénom.

"Mais sinon, je vais bien. Je suppose que toi aussi."

Blah blah, aucun intérêt. Elle ne voulait pas savoir s'il allait bien : elle voulait savoir s'il allait la jeter dans l'eau comme une chose à laver de ses péchés et si un Ange viendrait aider à la nettoyer...
Quelle belle métaphore. B11 hocha la tête une seconde fois, toute fière d'avoir eu cette réflexion. C'est qu'elle en avait dans la caboche, parfois.
Oh ! Ça y est ! Il brise le mini-silence avec sa voix suave et masculine...

"Tu es toujours mauvaise, B11. Il faut toujours que l'on s'occupe de toi."

Il ne lui fallait pas plus pour qu'elle laisse tomber son carnet et qu'elle agrippe la veste du médecin. Elle mima avec sa bouche un "Monsieur..." lentement, comme pour l'imprégner dans le cerveau de cet homme. Elle n'avait pas de voix (enfin, techniquement si) alors elle voulait qu'il apprenne le mouvement de ses lèvres en train de l'appeler. "Monsieur..."
Elle se mit sur la pointe des pieds pour se rapprocher de ses lèvres, qu'elle regarda avec fascination. Elle n'était pas assez grande pour les dévorer, alors elle se contenta de les admirer. D'aussi près, elles étaient aussi délicieuses qu'à quelques pas. Légèrement colorées, courbées, désirées.
Le visage d'Ange défilait sous le regard de B11, qui l'admirait de bas en haut, commençant par sa bouche et finissant par ses yeux. D'un gris presque noir intense.

Elle mima avec ses lèvres un "Qu'attendez-vous ?", en plantant langoureusement son regard dans le sien.

RP ouvert



Je veux juste m'amuser avec vous mes cocos. Même si vous êtes des dégénérés ! Mais si, je suis sûre qu'on pourra s'entendre,
même si c'est comme chien et chat.

   (c) crackle bones
avatar

Messages : 346
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 24

Médecin
Avec ce rapprochement soudain, Ange aurait eu deux réactions en temps normal. La première aurait été la surprise - une patiente qui se collait à lui, c'était assez inhabituel, il fallait l'avouer. Puis la seconde aurait été la manipulation ou le désir ou les deux en même temps. Il aurait profité de cet élan langoureux pour lui attraper les cuisses et l'amener contre lui, en prenant soin que ses pieds décollent du sol.
Mais là, il était tout simplement... Impassible. Il était bien évidemment attiré, B11 était une très belle jeune femme et qui avait presque son âge. Elle avait aussi de l'expérience dans le domaine. Mais une chose... Non, deux choses le refroidissaient. La première : c'était elle, la dominatrice manipulatrice, ce qui lui rappela amèrement cette salope qui s'était tapée sa mère et qui avait violé Ange. La seconde : elle était totalement barge. C'était elle qui ramenait les personnes dans son lit, leur chuchotant des promesses d'amour et de douceur qu'elle s'empressait de détruire une fois les corps mis à nus.
Il vit le mouvement de sa bouche décrire des mots auxquels il était sourd. Rien. Il ne comprenait rien à ce qu'elle disait. Ce qui le laissa un peu plus de marbre. Alors, pour lui faire comprendre son exaspération, il leva les yeux au ciel, tout en soupirant lourdement, avant de ramener son regard sur elle.
C'était très difficile de résister à un charme aussi puissant. Elle dégageait presque une odeur qui agglutinerait ses victimes à elle. Les deux avaient des techniques différentes pour tromper quelqu'un, mais cette femme avait perdu toute l'innocence qu'il aimait voir s'effondrer. Elle, elle ne voulait que coucher. Lui, il voulait plus.
Alors, d'un geste sûr et contrôlé, il saisit le visage d'Elizabeth doucement avant de murmurer dans un souffle :

- Je n'ai rien compris à ce que tu as voulu me dire...

Puis, il s'éloigna en lui tournant le dos, la laissant derrière lui. Il enfouit ses mains dans les poches de son pantalon noir, et observa l'horizon. Il ferma les yeux, essayant de résister à l'appel de sa sexualité, avant de les rouvrir doucement. Il n'entendait rien. Peut-être hurlait-elle silencieusement en le traitant de tous les noms, ou alors elle approchait à petits pas pour lui saccager son costume et le voir alors nu. Mais dans tous les cas, il savait comment se défendre. Il avait appris à se battre, et elle... ? Non.
Non.
Désolé de l'attente, j'étais pas mal occupé ces temps-ci :/





Meilleur ship 2017/2018
Mister Institut 2017/2018
avatar

Invité

Invité

Allya s'était encore perdue sur l'île. Elle est sûrement dans un endroit oû elle n'était pas sensée être dans cette zone. Elle avait beau être là depuis 3 jours, elle voit bien que c'est pas la joie ici. Elle venait d'arriver dans un port et elle vit 2 personnes discuter sur un ponton. Ils avaient l'air dans une grande conversation et pas besoin de capacités auditives pour le savoir. Elle allait les laisser quand elle trébucha sur un caillou et tomba

''Aie!!''

Elle avait laissé son cri l'échapper et maintenant toute sortie discrète s'est envolée.

(J'ai vu que c'était écrit ''ouvert à tous'' donc je me suis lancé. Mais si je dérange dites le moi !! Excusez-moi pour la longueur je sais que c'est court ^^')
avatar

Messages : 164
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 22

Dans l'attente de... De quoi ?

Alors que ses yeux pénétraient les siens, elle ne vit pas le geste tendre qui saisirait le visage de B11. Mais lorsqu'elle sentit ses doigts toucher sa peau, la chaleur de son corps se diffusa par le biais de ses phalanges dans la tête d'Elizabeth. C'était une chaleur douce et diffuse, quelque chose d'agréable, comme un feu de cheminée en plein hiver. Elle voulut fermer les yeux pour profiter de cet instant, mais il joua de sa voix pour lui dire des mots qu'elle seule entendrait :

"Je n'ai rien compris à ce que tu as voulu me dire..."

Elle fronça les sourcils, mais à peine eut-elle eu le temps de comprendre le sens de cette phrase qu'il s'éloigna déjà, coupant tout contact entre les deux. Elle écarquilla les yeux, complètement abasourdie. L'homme qui manipulait les femmes pour coucher avec elles venait de refuser les avances d'une femme expérimentée ? Que lui arrivait-il ? On avait cassé son petit Ange ? Il avait beau avoir un an de plus qu'elle, il n'en restait pas moins un bébé capricieux. Et ce qui venait de se passer confirmait cette pensée. Elle lui donnait ce qu'il recherchait de bonne foi, et lui s'en allait sans en profiter ! Quel enfant capricieux...
Elle avança lentement vers lui, prête pour un second assaut, mais un bruit sourd et une voix souffrante la sortit de ses manigances. Elle se retourna vivement, angoissée, et vit avec stupéfaction une jeune fille aux longs cheveux argentés qui s'était manifestement vautrée. B11 plissa les yeux, mais ne reconnut pas cette silhouette. Elle n'avait jamais vu cette fille auparavant.
Elle enfouit son visage dans sa main et poussa un soupir exaspéré. Encore une patiente qui lui faisait pitié. Elle pensa qu'elle avait perdu de toute façon cette bataille avec Ange, mais qu'elle gagnerait la guerre plus tard. Ce qu'elle lui fit comprendre en lui adressant un clin d'oeil lourd de sens.
Puis, comme pour se faire bien voir, elle s'approcha de l'adolescente et lui tendit la main, pour l'aider à se relever, un sourire sur les lèvres, comme pour la rassurer. A vrai dire, elle aurait préféré que cette guenon se relève seule, mais elle devait assurer un rôle important. Enfin, c'est ce qu'elle croyait.

RP ouvert


Hors RP:
Pas de soucis, tu peux totalement t'incruster XD Ca tombe bien, je comptais répondre en plus ! ♥️



Je veux juste m'amuser avec vous mes cocos. Même si vous êtes des dégénérés ! Mais si, je suis sûre qu'on pourra s'entendre,
même si c'est comme chien et chat.

   (c) crackle bones
avatar

Invité

Invité

Merde était un mot bien approprié à sa situation actuelle. elle était là, sur le sol, dans un port et elle vient de s'embarrasser devant deux personne en plus. Elle vit la femme s'approcher d'elle et lui tendre la main. Elle fut heureuse qu'une personne aussi avenante existe sur cette île et lui fit un large sourire.

-Merci madame je peux être vraiment maladroite parfois je ne voulais pas vous importuner dans votre conversation avec l'homme là-bas.

Elle se tut, ne sachant pas trop quoi dire, et entreprit d'examiner sa nouvelle rencontre de la tête aux pieds. Cette tâche terminée, elle plongea ses yeux dorés dans ceux plus sombre de cette femme que n'importe quel homme trouverait aguicheuse.

-Je dois dire que vous êtes très jolie j'aimerais bien vous ressembler plus tard. Ah, mais je manque à tous mes devoirs je suis Allyassana Brennan, ou B199 comme les médecins de cette île veulent qu'on s'appelle, et vous comment vous appelez-vous?

C'était étrange, le son de cette femme était comme une bougie éteinte trop vite, comme si elle avait déjà pu parler, mais elle s'était arrêtée pour Dieu sais quelle raison. Parfois, son rôle de petite fille gentille et mignonne la fatiguait et dire qu'il lui restait 2 ans comme ça elle soupira intérieurement. Au moins, cette femme avait l'air aimable, mais on ne doit jamais faire confiance aux personne dont on ne connait pas les faiblesses. Pour être honnête, elle semblait trop belle pour vraiment être une patiente ici car tous avaient l'air d'avoir perdu trop de poids et leurs visages étaient cernés comme des pandas. Comment expliquer que cette belle créature portant le même uniforme qu'elle puisse être aussi resplendissante? Elle enleva la saleté sur ses cheveux et entreprit d'écouter ce que l'inconnue avait à dire.
avatar

Messages : 346
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 24

Médecin
Alors qu'il regardait l'horizon pour s'imprégner de son immensité, un bruit aussi soudain qu'inopiné retentit. Ange ferma les yeux, commençant à être un tantinet énervé. B11 était en train de s'énerver en tapant du pied ou elle faisait semblant d'avoir fait un malaise ? L'un comme l'autre, il ne manquerait pas de l'engueuler.
Il entendit au final des pas frapper le bois du ponton. C'est alors qu'il ouvrit les yeux, et regarda sur le côté, à l'affût de quoique ce soit de singulier. Il n'avait pas entendu le cri de douleur, camouflé à cause de la chute. Mais il entendit une autre voix, peut-être plus fluette que celle de B11. C'est à ce moment-là qu'il se retourna, apercevant Elizabeth en train de relever une demoiselle... Qu'il n'avait manifestement jamais vu. Un sourire automatique s'inscrit sur son visage et il marcha jusqu'à elles, les laissant papoter. Enfin, si Elizabeth est capable de dire un mot, bien sûr.
Il s'était suffisamment approché pour entendre la fin de sa phrase :

- ...Brennan, ou B199 comme les médecins de cette île veulent qu'on s'appelle, et vous comment vous appelez-vous?

Il évita de tiquer lorsqu'elle dit :"comme les médecins de cette île veulent qu'on s'appelle", et posa une main sur l'épaule de B11, étant à sa gauche, puis s'abaissa un peu pour être plus ou moins à la taille de B199.

- Elle est muette, incapable de parler. C'est psychologique. Mais je peux la présenter à sa place. Je te présente Elizabeth McKinough, mais je te conseille de l'appeler B11 si tu tiens à la vie.

Puis, d'un mouvement gracieux et circulaire, il mit sa main posée sur l'épaule de B11 sur son torse.

- Pour ma part, je suis Ange Barrabil, médecin ici. Je m'occupe des patients S. Mais dis-moi... Que fais-tu ici, B199 ? Si tu es nouvelle ici, tu devrais être avec ton médecin. Il ne devrait pas être en train de te briffer sur ce qu'il compte te faire ? Et quelle est la raison de ton séjour à l'Institut ?

Beaucoup de questions, mais elles méritaient toutes une réponse digne de ce nom. Elle ne devait pas se défiler, et encore moins fuir. Mais elle était assez mignonne pour qu'il s'intéresse à elle, en tout cas...
Ses longs cheveux nacrés et ses yeux dorés lui rappelaient étrangement le médecin en chef. Peut-être ont-ils un lien de parenté, même lointain ? Qui sait ?





Meilleur ship 2017/2018
Mister Institut 2017/2018
avatar

Messages : 164
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 22

Dans l'attente de... De quoi ?

-Merci madame je peux être vraiment maladroite parfois je ne voulais pas vous importuner dans votre conversation avec l'homme là-bas.

Madame ?! Cette gamine venait d'appeler B11 "Madame" ? Paraissait-elle si âgée ? Son visage se crispa d'un coup, laissant son sourire figer son joli minois. Elle tenta vaguement de se détendre, mais rien n'y faisait.

-Je dois dire que vous êtes très jolie j'aimerais bien vous ressembler plus tard. Ah, mais je manque à tous mes devoirs je suis Allyassana Brennan, ou B199 comme les médecins de cette île veulent qu'on s'appelle, et vous comment vous appelez-vous?

Et là, elle se détendit. Ah, donc elle était "très jolie". Ce n'était pas vraiment ce qu'elle attendait comme compliment sur son physique, mais elle appréciait l'effort de cette dégénérée. Nouvelle, qui plus est.
Puis, elle sentit une douce chaleur réchauffer son épaule gauche. Elle tourna lentement la tête pour s'apercevoir que c'était Ange qui venait de la toucher. Dire qu'il avait eu l'occasion juste avant, pourquoi se contenter d'une épaule ?

- Elle est muette, incapable de parler. C'est psychologique. Mais je peux la présenter à sa place. Je te présente Elizabeth McKinough, mais je te conseille de l'appeler B11 si tu tiens à la vie.

Elle fit la moue, soudainement. Elle avait l'impression qu'il la prenait pour une enfant, alors qu'elle était âgée d'une année de moins que lui. Qu'il apprenne donc à surveiller son langage !

- Pour ma part, je suis Ange Barrabil, médecin ici. Je m'occupe des patients S. Mais dis-moi... Que fais-tu ici, B199 ? Si tu es nouvelle ici, tu devrais être avec ton médecin. Il ne devrait pas être en train de te briffer sur ce qu'il compte te faire ? Et quelle est la raison de ton séjour à l'Institut ?

Tiens tiens, il s'intéressait beaucoup à elle. Et si en réalité, il voulait... ? Non, il voulait un plan à trois ? Il fallait le dire, B11 savait faire ce genre de chose ! Et puis, elle pourrait tout simplement la maintenir pendant qu'il fait son affaire. Ce serait une sorte de bizutage improvisé : une sorte de viol sympathique.
Elle lui donna un coup de coude rapide, puis croisa les bras et lui lança un regard lourd. Elle espéra qu'il comprenne qu'elle était de son côté.

RP ouvert


Hors RP:
Coucou Allyaa, en fait tu as dit dans ta réponse de RP que les patients semblaient avoir perdu trop de poids ce qui est complètement en contradiction avec le but de l'Institut. L'Institut est certes, tyrannique, mais il ne laisse pas mourir les personnes qui lui sont utiles et surtout qui ont payé et qui sont mineurs. Donc l'Institut s'occupe correctement de ses patients, en leur donnant à manger (et c'est de la bonne nourriture), et les patients sont sensés dormir suffisamment pour permettre aux médecins de travailler dans de bonnes conditions. C'est totalement improbable qu'ils soient cernés comme des pandas et qu'ils aient perdu trop de poids du coup ^^' Tout ça est précisé dans le règlement de l'Institut .
Voilà, juste pour préciser ~



Je veux juste m'amuser avec vous mes cocos. Même si vous êtes des dégénérés ! Mais si, je suis sûre qu'on pourra s'entendre,
même si c'est comme chien et chat.

   (c) crackle bones
avatar

Invité

Invité

Alors B11 était muette... elle aurait dû s'y attendre dans cet institut. Elle espérait qu'elles pourraient communiquer d'une façon ou une autre.

''Je suis sûre qui si vous pouviez parler, votre voix serait magnifique''

Pour le peu de son qu'elle émettait, elle ne pouvait que supposer.

Elle posa les yeux sur l'inconnu disant s'appeler Ange : séduisant, un corps qu'elle devinait finement sculpté sous ce costard de luxe, une mâchoire qui faisait rêver, des lèvres charnues, des yeux envoûtants et des trait qui dégageaient une aura de force et qui attirait votre regard vers lui. Il ressemblait vaguement à ce mafioso de la Casa Nostra avec qui elle avait pass du bon temps, mais là n'était pas la question. Des mecs canons à en tomber des nues elle en avait vu d'autres

''Pour ma part, je suis Ange Barrabil, médecin ici. Je m'occupe des patients S. Mais dis-moi... Que fais-tu ici, B199 ? Si tu es nouvelle ici, tu devrais être avec ton médecin. Il ne devrait pas être en train de te briffer sur ce qu'il compte te faire ? Et quelle est la raison de ton séjour à l'Institut ?''


Elle tiqua légèrement sur le matricule, elle n'était pas encore totalement habituée à ça. Elle mit un peu de temps pour trouver ses mots et fit une moue pensive. Elle finit par trouver les mots et lui répondit en souriant

''Eh bien, Mr. Barrabil, je suis enchantée de rencontrer un homme tel que vous je ne m'attendais pas à trouver des personnes aussi délicieuses que vous et aussi somptueuses que mademoiselle B11. Bref, pour répondre à vos questions, ce que je fais ici dans ce port vient du fait que je me suis perdue en essayant de trouver mon chemin sur cette île et quelle surprise j'ai eu de croiser une forêt brûlée, je me demande bien ce qui c'est passé. Pour la seconde question, on ne m'a pas encore attribué de médecin, dit-elle en haussant les épaules car, parait-il, il faut en trouver un qui à la capacité de travailler avec quelqu'un avec un CV comme le mien ou quelque chose comme ça donc pour l'instant je ne suis à la charge de personne. Par contre, il est dommage que vous vous occupiez des patients S j'aurais aimé avoir un docteur aussi gentil et avenant que vous.'' Elle lui fit un clin d'oeil. Quant à ma raison ici...difficile si c'est à cause de mes oreilles ou peut-être à cause du feu. Surement, un mélange des ces deux raisons. '' Elle ne vit pas la peine de leur parler des Loups.

Allya est une personne très expressive et elle faisait des mouvements de mains et de visage alors qu'elle parlait. Durant son monologue, à force de gigoter des bras, ses interlocuteurs aperçurent le tatouage ornait son poignet gauche.

''Ulrick m'avait prévenu qu'il se passait des trucs pas très jolis ici, mais je ne vois pas trop ce qu'il voulait dire par là pour l'instant et Leanne m'avait de me méfier de quelqu'un...de qui parlait-elle...j'ai oublié. Ah, je il me manquent tellement...'' Son regard se voila pendant quelques secondes avant de se remettre à sourire pour se donner du courage.''Vaut mieux ne pas trop y penser, sinon je vais commencer à broyer du noir.'' Elle réalisa qu'elle parlait à elle-même et se mit à rougir.''Désolée, je dérivais dans mes propres pensées. Je dois avoir l'air d'une parfaite idiote en ce moment.'' Du haut de son 1m67 et comparée à eux, elle ressemblait à une petite fille, mais elle ne comptait pas se laisser intimider.

''M. Barrabil, êtes-vous vraiment un docteur de cet établissement? Vous semblez plus comme le genre de personne à diriger les autres si vous voulez mon avis.''

C'est alors que de légers tremblements commencèrent à prendre ses mains et elle tenta de le cacher en serrant son poing et en croisant ses bras autour de sa poitrine. Ses bracelets tintèrent légèrement à cause de sa main tremblante.

Hors RP:
On dit ''briefer'', mais je veux pas paraître trop chiante :^). J'espère avoir boosté l'ego d'Ange dans la bonne direction. Pour info, voici le tatouage d'Allya qui comme un bracelet autour de son poignet https://img00.deviantart.net/8ba7/i/2015/264/e/b/triquetra_tattoo_design_by_inkybooth-d9ah8pq.png .
avatar

Messages : 346
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 24

Médecin
Il sentit que B11 voulait attirer son attention sur elle par le petit coup qu'il avait reçu, mais il ne détourna pas les yeux de B199. Elle devait répondre à ses questions, et il n'avait pas le temps de s'occuper des bêtises d'Elizabeth. Il avait autre chose en tête, mais surtout autre chose à faire.
C'est alors qu'elle se mit à parler... Et à finir son premier monologue. Ange prit un air intéressé alors qu'en fait, il était surpris. Elle en avait, des choses à dire et à souligner.
L'Ange qui décryptait le sens des phrases refit alors surface, s'attardant sur chacun des mots de la demoiselle aux allures de fille adorable. Elle commençait par complimenter en premier lieu lui, puis ensuite B11. Cet ordre avait de l'importance : même si c'était Elizabeth qui était venue lui donner de l'aide en premier - ce qui, l'air de rien, l'étonna - c'était à lui que l'on donnait un compliment en premier. Elle savait donc qui elle devait brosser dans le sens du poil avant tout. Malheureusement, quelque chose vint troubler cette performance de compliments : un "Bref", comme si elle se coupait elle-même en se disant de ne pas aller trop loin. Puis, vint la suite de réponses : elles étaient toutes bien expliquées, on comprenait le pourquoi du comment. Cependant, c'était étrange de la part de Donatien qu'elle n'ait pas encore de médecin à sa charge. Lui qui voulait que tout soit parfaitement cadré... Il faudra qu'il lui en touche deux mots.
Sa remarque sur le fait qu'elle voulait qu'il soit son médecin ne l'étonna pas plus que ça : elle n'était pas la première à le demander ou à exprimer ce souhait.
Il remarqua, par ses nombres gestes, un tatouage sur son poignet... Qu'est-ce que c'était que ça ? Il devrait lui poser une question par rapport à ceci.
Enfin : sa pathologie. Elle serait ici à cause de ses oreilles ou du feu ? Le feu... Elle serait pyromane comme son premier patient, Eugène Valtersen ? Elle devait être ici alors à cause de ses oreilles, sinon il l'aurait eu comme patiente sans soucis.

- Ulrick m'avait prévenu qu'il se passait des trucs pas très jolis ici, mais je ne vois pas trop ce qu'il voulait dire par là pour l'instant et Leanne m'avait de me méfier de quelqu'un...de qui parlait-elle...j'ai oublié. Ah, je il me manquent tellement... Vaut mieux ne pas trop y penser, sinon je vais commencer à broyer du noir. Désolée, je dérivais dans mes propres pensées. Je dois avoir l'air d'une parfaite idiote en ce moment.

Il s'apprêta à lui poser de nouvelles questions quand elle continua à parler. Bon sang, quel moulin à paroles ! Cette fâcheuse habitude lui rappela amèrement S14... Enfin, maintenant Z 02. Que cela faisait du bien de ne plus l'avoir comme patiente...

- M. Barrabil, êtes-vous vraiment un docteur de cet établissement? Vous semblez plus comme le genre de personne à diriger les autres si vous voulez mon avis.

Quel joli clin d'oeil. C'était sûr : elle voulait le mettre dans sa poche. Mais pour l'instant, il décida de garder les pieds sur Terre. Ensuite, il verrait s'il voulait abuser d'elle.
Il s'approcha un peu de B199, un sourire sur les lèvres. Quel message voulait-il faire passer avec ce rictus ? Il n'en savait pas plus, il voulait juste paraître amical.

- Merci pour ces explications. Mais, avec tout ceci, j'aurais encore besoin de vous questionner, mademoiselle. Oh, et je vais bien sûr vous éclairez sur certains points.

Il avança d'un pas, pour réduire la distance entre les deux, tout en augmentant celle entre lui et B11.

- Tout d'abord : qui est Ulrick ? Et pourquoi t'a-t'il mis en garde contre l'Institut ? Tu peux demander à B11, elle ne regrette pas de passer ses journées ici.

Elle allait être bien utile, pour cette fois. Il ne douta pas un seul instant qu'elle allait opiner comme si sa vie en dépendait.

- Pareillement : qui est Leanne ? Je n'ai jamais entendu ces noms auparavant.

S'ils étaient à l'Institut avant sa venue, alors ce n'était pas étrange qu'il ne les ai jamais entendu. Mais il avait bien étudié tous les cas, et jamais il n'avait vu de tels noms. S'ils l'ont mise en garde contre cet endroit, alors il devrait les punir comme il se doit. C'était très étrange comme situation... Les personnes du continent avaient une très belle image de l'Institut, comme une sorte de paradis sur Terre que seule "l'élite" peut atteindre. Il ne comprenait vraiment pas comment ces gens ont pu lui dire de faire attention. Encore des choses à faire parvenir à Donatien. Il en prit note dans un coin de sa tête.

- Je suis sûr que tu auras ton médecin dans peu de temps, tu devrais retourner dans ta chambre. Cet endroit n'est pas sensé être autorisé aux patients. N'est-ce pas, B11 ?

Il tourna un peu sa tête vers elle, puis continua en plaçant son attention à nouveau sur B199.

- Je vais me montrer compréhensif pour cette fois, mais fais attention à ne pas t'aventurer autre part. Cela pourrait avoir de graves conséquences. Comme être transférée dans les patients Zéro, par exemple. Oh, et je suis vraiment médecin. Je peux donner des ordres, mais uniquement si j'ai l'aval de Donatien Elpida. Sinon, quel est ce tatouage sur ton poignet ?





Meilleur ship 2017/2018
Mister Institut 2017/2018
avatar

Messages : 164
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 22

Dans l'attente de... De quoi ?

Elle écoutait leur conversation d'une oreille distraite, trop concentrée à essayer de comprendre s'il avait saisi son coup de coude. Il ne daignait même pas la regarder. Et comme si ça ne suffisait pas, il s'éloignait d'elle et s'approchait davantage de la nouvelle. Décidément, il touchait tout ce qui était neuf... Peut-être était-ce cela : il connaissait trop B11 pour être intéressée par elle.
Elle se pressa les lèvres et plissa les yeux, tentant de trouver une tactique. Leur long dialogue ne l'intéressait pas pour un sous, c'était une banale conversation entre un médecin et une patiente à n'en point douter. Comment faire évoluer cette situation qui...
Oh.
Mais c'est bien sûr.

Elle recula lentement de quelques pas, et se retourna innocemment, les laissant admirer son dos. Puis, sa main effleura son haut, puis sa seconde main fit de même, avant d'agripper le bas et de le retirer d'un coup sec.
Elle avait à présent la poitrine à l'air, ses cheveux cachaient presque son dos dénudé.
Elle espéra que cela allait décoincer la situation. Parce que sinon, elle ne savait plus comment les amadouer.

RP ouvert


Spoiler:
Ce doit être la réponse la plus courte que j'ai écrite...
Mais il faut que je connaisse vos réactions ! XD



Je veux juste m'amuser avec vous mes cocos. Même si vous êtes des dégénérés ! Mais si, je suis sûre qu'on pourra s'entendre,
même si c'est comme chien et chat.

   (c) crackle bones
avatar

Invité

Invité

''Oui, M. Barrabil, message reçu cinq sur cinq je ferais mon possible pour éviter de me perdre encore et je crois que j'ai déjà rencontré ce M. Elpida dont vous parlez. À mon arrivée, je crois que c'est celui qui m'a appuyé un pistolet sur ma poitrine... bon  je l'ai un peu cherché j'avoue''

Elle vit B11 s'éloigné d'eux et leur tourna le dos.

'' Mon tatouage représente les flammes avec qui j'ai une relation très spéciale et le symbole sur le dessus est un triquetra qui est un symbole celte pour la trinité essentielle au bonheur d'une personne et pour moi cette trinité représente la meute, le feu et le son. Quant à votre question sur Ulrick...''

C'est alors qu'elle vit que B11 s'était déshabillée et dès que cette pensée fit son chemin vers sa tête elle se mit à fortement rougir. Elle se sentit très mal à l'aise et chercha quelque chose pour cacher son embrassement ainsi qu'un écran pour ne pas s'approcher de B11 et faire quelque chose qu'elle regretterait. Elle se rendit compte que la seule chose qui pourrait la cacher dans l'immédiat était la seule personne pouvant faire office d'écran être elle et une mauvaise décision. Elle s'approcha de lui, toujours rougissante, et posa sa tête sur son torse. Après avoir pensé que ce n'était pas convenable qu'elle s'approcher de quelqu'un comme ça elle lui dit :

''Désolée de prendre autant de libertés, mais ne regardez pas derrière vous et ne bougez pas s'il vous plaît...''

Elle ferma les yeux très fort et chercha un moyen de disparaître.
Réaction:

Alors c'est assez pour une réaction? :3
avatar

Messages : 346
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 24

Médecin
''Oui, M. Barrabil, message reçu cinq sur cinq je ferais mon possible pour éviter de me perdre encore et je crois que j'ai déjà rencontré ce M. Elpida dont vous parlez. À mon arrivée, je crois que c'est celui qui m'a appuyé un pistolet sur ma poitrine... bon je l'ai un peu cherché j'avoue''

Il avait toujours un petit frisson de fierté et de plaisir quand il entendait qu'on l'appelait "Monsieur Barrabil". Tout le respect se sentait dans cette appellation.
Par contre, Dodo avait placé un pistolet sur sa poitrine... ? C'est terriblement sexuel. Mais ce détail mit à part, lui aussi se donnait au "plaisir" de tirer sur les gens, ou au moins de les menacer avec un pistolet. Ange fronça les sourcils. Il n'aimait pas ce souvenir de lui en train de faire couler du sang juste pour faire mal et non pour soigner. Il n'était pas devenu médecin pour blesser mais pour guérir.
Elizabeth avait décidé de dégager définitivement de son champ de vision. Ange put enfin se concentrer entièrement sur B199.

'' Mon tatouage représente les flammes avec qui j'ai une relation très spéciale et le symbole sur le dessus est un triquetra qui est un symbole celte pour la trinité essentielle au bonheur d'une personne et pour moi cette trinité représente la meute, le feu et le son. Quant à votre question sur Ulrick...''

Pourquoi à chacune de ses réponses, il devait encore lui poser des questions ? Il voulait lui demander pourquoi Dodo avait jugé bon de pointer une arme sur cette délicieuse jeune fille, pourquoi cette trinité représente la meute, le feu et le son, pourquoi...
Pourquoi son visage virait-il au rouge vif ? Ange voulut se retourner, en étant sûr que B11 en était à l'origine, mais elle enfouit son visage sur son torse. B199, bien sûr, pas B11. Il haussa un sourcil, mais enlaça la jeune fille avant de se retourner légèrement pour voir que... Bon sang, mais que faisait-elle au juste ?!
Ange soupira sans se cacher, mais remercia intérieurement la jeune femme. Au moins, elle avait permis à B199 de se décoincer un peu. Cependant, il devait jouer l'autorité, et ce n'était pas pour lui déplaire.

- B11... Je t'en prie, remets-ton haut. Tu gênes la jeune demoiselle.

Il ne pouvait pas vraiment avancer : ses bras avaient entouré la tête et la taille de B199. S'il commençait à se mouvoir, elle allait sans doute tituber. Il ne pouvait pas se le permettre. Il se demandait comment résoudre cette situation qui commençait à dégénérer à cause d'Elizabeth.
Il ne devait pas succomber à ses belles formes, c'était une chose certaine. Son regard devait rester concentré sur le sien si elle se retournait.

- Cesse d'être puérile.

Il n'était pas certain que ça allait fonctionner, mais qui ne tente rien n'a rien.
Désolé du temps de la réponse, j'ai été vachement occupé...





Meilleur ship 2017/2018
Mister Institut 2017/2018
avatar

Messages : 164
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 22

Dans l'attente de... De quoi ?

Elle leva le bras et passa une main dans ses cheveux pour les laisser flotter dans le vent. Il n'y avait rien de mieux que d'être dénudée pour profiter de l'air pur de la mer. Surtout quand on ne porte aucun soutien-gorge qui vous serre les seins. Que c'était désagréable que de devoir enfiler ce genre de sous-vêtements ! Vivement le moment où la mode sera de ne plus en mettre ! Une torture, ces objets de séduction !
Elle entendit un bruit de plainte étouffé, et elle se dit que c'était la gamine qui venait de s'exprimer. Bah, ce n'est pas bien grave.

"- B11... Je t'en prie, remets-ton haut. Tu gênes la jeune demoiselle."

Ah, mais si il commence à s'y mettre lui aussi, et surtout à prendre la défense de cette gamine... Mais, attendez... C'était bien vrai ça ! Pourquoi défendait-il cette dégénérée ? Quelle injustice !
Elle tourna la tête pour regarder la réaction d'Ange, qui était plus valorisante qu'il y a quelques minutes. Oh. Le voilà avec un regard apparemment intéressé.

"- Cesse d'être puérile."

Elle se retourna complètement, et décida d'une chose qui le mettra davantage dans l'embarras. Un signe avant coureur de ce qu'elle allait bien pouvoir faire ? Ce rictus qu'elle avait quand elle a une idée derrière la tête, et souvent, elles ne sont pas bonnes. Pour les autres, en tout cas.
Elle secoua la tête pour faire balancer sa chevelure, leva doucement les bras en direction des deux personnes, et avança vers eux en roulant du bassin. Puis, elle enlaça Ange dans son dos, et referma ses bras sur la tête de la gamine. Ca, c'était être pris en sandwich.

RP ouvert


Spoiler:
AIE ! Désolée du retard, pardon ! J'étais fatiguée et j'avais du travail o_o""



Je veux juste m'amuser avec vous mes cocos. Même si vous êtes des dégénérés ! Mais si, je suis sûre qu'on pourra s'entendre,
même si c'est comme chien et chat.

   (c) crackle bones
avatar

Invité

Invité

-Cesse de puérile.

Seul le silence de B11 accueillit la réponse du médecin. Elle détestait se retrouver dans cette situation qui était trop aléatoire pour qu'elle puisse en prédire le résultat. Outre de cela, les bras qui l'entouraient étaient très confortables...non elle devait se ressaisir! Il est avec celui qui l'avait menacé d'une arme et arraché à sa famille donc elle ne pouvait lui faire confiance. Il devait entretenir son corps avec un zèle extrêmes pour de tels résultats et ,sans qu'elle en ai le contrôle, des images hypothétique de ce même homme sans ses habit cachant la partie supérieure de son corps envahirent son esprit. Quand elle se rendit compte de ce qu'elle pensait, elle maudit ses hormones bouillonnantes de la prendre au mauvais moment. Elle était en terrain inconnu, ce n'est pas le temps pour des amourettes avec un homme beaucoup plus vieux qu'elle! Elle amorça un mouvement de recul lorsqu'elle sentit des mains, sûrement appartenant à B11 lui attraper l'arrière de la tête pour la lui recoller sur le torse musclé de M. Barrabil. Elle décida donc de rester là pour le moment puisque ses échappatoires étaient inexistantes.

Hors RP:
Vraiment désolée pour le retard! J'ai eu un blitz d'études et de peitit problèmes IRL, mais ça va mieux maintenant! Encore désolée du retard! Crying or Very sad
avatar

Messages : 346
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 24

Médecin
B11 se retourna, ce qui dévoila sa poitrine totalement nue. Et pourtant, Ange concentra tant bien que mal son regard sur son visage. Ces deux masses lisses, rondes et qui avaient l'air à la fois douces et fermes l'appelaient pour qu'il les admire, mais il se fit violence pour ne rien en faire. Il détourna même la tête pour éviter toute tentation. Mais il aurait dû se douter de quelque chose, surtout que c'était Elizabeth. Elle avait toujours des idées tordues.
Il sentit son dos devenir plus chaud au contact de B11, qui entreprit de les enlacer. Ange écarquilla les yeux et mordilla la lèvre inférieure. Bon sang, c'était difficile de résister. Elle n'avait pas besoin de mots : tout son corps parlait pour elle. Il regarda le ciel et se demanda ce qu'il avait bien fait pour mériter telle torture.

Il se racla la gorge et tenta de reprendre vaguement sa contenance. Mais la chaleur du corps de B11 se propagea depuis son dos, et Allya lui transmettait la sienne depuis son torse. Il était dans une très mauvaise posture pour résister à de si jolies demoiselles.
Il grimaça. La seule réaction qui lui venait était d'engueuler B11. Mais cela allait grandement refroidir la situation qui ne pouvait être plus chaude. Mais c'était le seul moyen. Il commença par hausser légèrement la voix.

- B11... Si d'ici cinq secondes je te sens toujours dans mon dos, tu es foutue.

Il n'y croyait pas lui-même, mais il devait essayer quelque chose...
On est tous occupé dit donc!





Meilleur ship 2017/2018
Mister Institut 2017/2018
avatar

Messages : 164
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 22

Dans l'attente de... De quoi ?

La petite nouvelle n'avait pas de réaction, alors elle en attendit une d'Ange. S'il ne réagit pas, alors elle se retirerait. Pas de réaction : pas d'effet quelconque sur lui. Elle serait déçue, voire complètement déprimée, mais elle s'avouerait vaincue.
Au moment où, après avoir attendu assez longtemps, elle allait se retirer, elle entendit Ange.

"- B11... Si d'ici cinq secondes je te sens toujours dans mon dos, tu es foutue."

Un sourire illumina son visage, et elle resserra d'autant plus l'étreinte. Il avait réagi. Elle se sentait en position supérieure.
"Foutue ? Dans quel sens ?" S'interrogea B11. Bah, de toute évidence, cela n'avait pas de conséquences. S'il se montrait violent, elle s'en plaindrait. En plus, il y a un témoin. S'il se montrait attiré, alors là... Elle ne promit rien pour la virginité de tous.

Pour seule réponse, elle posa son front sur le dos de l'homme, et frotta frénétiquement de la gauche à la droite. Elle n'allait pas se retirer. Pas comme ça.

RP ouvert



Je veux juste m'amuser avec vous mes cocos. Même si vous êtes des dégénérés ! Mais si, je suis sûre qu'on pourra s'entendre,
même si c'est comme chien et chat.

   (c) crackle bones
avatar

Invité

Invité

Les choses prenaient une tournure vraiment inquiétante pour l'intégrité physique de la jeune fille. De plus, Ange gesticulait comme si quelque chose dans leur position le rendait inconfortable. Elle se dit que parfois, il fallait prendre les choses en main pour le changement. Elle commença à essayer de dégager sa tête en commençant à la faire tourner. Elle parvint à se dégager, mais elle se retrouva de nouveau sur le sol.

"Aïe!"

Peut-être que son destin était d'être sur le sol? Quoi qu'il en soit, la situation entre les deux adultes commençait à devenir tendue maintenant qu'ils n'étaient que tous les deux dans leur étreinte. Quand elle vit la nudité de B11, Allya se mit à rougir alors que le sang affluait sur ses joues pâles. Étrangement, elle ne pouvait pas détourner son regard de cette scène.
avatar

Messages : 346
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 24

Médecin
Ange s'était préparé à tout, sauf à ce qu'elle ne démorde pas. B11 continuait à s'enfoncer, et qui plus est, elle se frotta à lui. De plus, c'était sans compter la jeune demoiselle qui se débattait et qui finit par tomber, les fesses à terre.
Ange profita de la situation pour attraper les bras de B11 fermement et de se dégager à son tour. Puis, il la poussa pour la faire reculer de quelques pas. Il ferma les yeux en remarquant qu'elle n'avait toujours rien sur sa poitrine, et il n'avait aucune envie de laisser ses bas instincts le contrôler. Pas devant une jeune et jolie demoiselle aux longs cheveux blancs.
D'une voix menaçante, il dit à Elizabeth :

- Tu vas entendre de mes nouvelles, toi.

Il réajusta sa veste et s'approcha d'Allya pour la faire se relever. Il lui tendit sa main et lui demanda :

- Tout va bien ? Relève-toi vite, qu'on s'en aille avant qu'elle ne fasse d'autres conneries.
Je laisse une possibilité de fin donc Wink





Meilleur ship 2017/2018
Mister Institut 2017/2018
avatar

Messages : 164
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 22

Dans l'attente de... De quoi ?

La gamine commença à remuer tandis que B11 tentait de la garder dans ses bras. Cependant, elle tourna sur elle-même, et le résultat de ces mouvements était ses fesses sur le sol. Elle venait de tomber, ce qui créa un vide entre les bras de B11 et le torse du médecin.
Elle ne capta que trop tard cet écart, se moquant intérieurement de la dégénérée, et Ange en profita pour attraper ses bras afin de se dégager. Elle eut un mouvement de recul, malheureusement inutile puisqu'il la repoussa. Elle tituba pendant quelques mètres avant de retrouver son équilibre.

"- Tu vas entendre de mes nouvelles, toi."

La voix du médecin, grave et suave, s'adressant à B11 de manière menaçante... Elle en frissonna de plaisir. Elle se mordilla la lèvre inférieure pendant qu'il proposait son aide à la gamine.
Cependant, vu le nombre de râteaux qu'elle s'est pris aujourd'hui, elle refusa d'en faire davantage. Elle se tourna et ramassa son haut pour l'enfiler, et reprit également son calepin avec son stylo. Un sourire sur les lèvres, elle rejoignit la fin du ponton en bois, où elle s'assit sur le bord, ses pieds touchant l'eau.

RP ouvert



Je veux juste m'amuser avec vous mes cocos. Même si vous êtes des dégénérés ! Mais si, je suis sûre qu'on pourra s'entendre,
même si c'est comme chien et chat.

   (c) crackle bones

Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 23 Sep - 5:27