Événement ♫3
 :: Service de renseignements :: Communications :: L'actualité de l'Institut

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
Messages : 567
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 28
Localisation : Dans mon bureau. En pagaille.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondateur
Lun 8 Jan - 0:58

Je tiens à rappeler que l'Event se termine ce dimanche. Evidemment on ne le verrouillera pas si vous n'avez pas fini de rp. Prenez votre temps. C'est juste un rappel Wink



Troisième événement

Donatien avait passé la soirée dans sa chambre. On ne se ment pas : il avait essayé de dormir. Il se fichait que ce soit la nouvelle année, qu'il fallait le fêter. Tout comme il se fichait pas mal de son anniversaire dans deux jours. A tous les coups sa sotte de secrétaire allait le lui souhaiter. Ange en ferait de même donc il fallait que Donatien évite son collègue et se renseigne alors sur son emploi du temps - non, Agnès le ferait pour lui -. La seule personne qu'il voulait pour ses vingt-huit ans était Lys ...
La musique lointaine l'empêchait de dormir. Le lac n'était pas si loin.
Il avait alors ouvert les portes de son balcon et s'était accoudé à la rampe de ce dernier. Nu dans le froid, la peau rouge aux articulations, il avait observé les lueurs lointaines. Ils les imaginait bien faire la fête ... Est-ce que Lys s'amusait ? Est-ce que Y66 y était ? Il lui réservait une surprise pour le lendemain...
Finalement, le froid eut raison de lui. Vingt-trois heures trente. Avait-il le temps ?
Il ferma les portes et s'habilla élégamment. Un col roulé blanc - apparemment ça lui allait bien - sous sa chemise, et surtout son long imperméable beige, et il était paré. Oh, peut-être des gants ? Pourquoi pas ceux au tissu fin, ceux qui lui donnent l'impression d'avoir une seconde peau et non des menottes ? Allez.
Et puis il brava le froid. La température avait sacrément chuté ces derniers jours et pourtant le pire était à venir. Paraîtrait-il qu'il y aurait une tempête dans les prochains jours. Bof, Donatien avait l'habitude maintenant de la neige qui lui bousillait ses câbles électriques. Ce n'était pas grave : il aimait cette étendue blanche. Elle allait recouvrir le tapis mort de la forêt brûlée. Forêt avec ses repousses timides. On avait retiré les racines mortes récemment, mais ça ne suffisait pas.
Donatien arriva au lac. Certains patinaient. D'autres mangeaient.
Tout se passait bien. Quoique, il repéra Ange là-bas. Il ne semblait pas trop de bonne humeur, mais peut-être que Donatien se faisait des idées.

- Cinq !

Donatien paniqua un instant. Ha bon ? Qui lançait le décompte ?
Etait-il vraiment arrivé pile au moment du décompte ?

- Quatre !


Vite ! Il fallait qu'il soit la première bonne impression de 2018. Il devait se dépêcher d'être parfait, d'être beau, d'être un modèle pour tous. Après tout, il s'était décidé à venir uniquement dans le but de se montrer.

- Trois !

Il attrapa une coupe de champagne à la volée - il avait souvent vu Ange avec une coupe, et cela semblait dessiner une allure chic alors ... -, et puis il se dirigea vers le groupe de musique étant donné qu'il monopolisait l'estrade. Heureusement ils s'étaient arrêtés de jouer pour le décompte.

- Trois !

Donatien se planta devant le micro, se recoiffa. Pour une fois, il n'avait pas l'air bizarre.

- Deux !

Pour une fois il était vraiment élégant. Pas besoin de cravate ou d'un deux-pièces sur-mesure. Sa silhouette longiligne et son aura tranquille suffisaient pour lui bâtir la prestance dont il avait besoin. Ou alors c'était le manteau qui faisait son petit effet ? Bref. Pour une fois, il ressemblait vraiment à un meneur.

- Un !


Où était Lys ?

- Bonne année !

Donatien ne laissa pas le temps à la foule de s'étreindre : sinon, ils en auraient pour des heures. La première seconde de 2018 lui appartenait.
Alors il s'appropria le micro ainsi que les premiers mots qu'entendrait l'Institut cette année :

- Bonne année à tous. Je vous remercie de faire confiance à l'Institut encore cette année. Nous mettons tout en place pour votre confort. Nous espérons passer à vos côtés une année aussi merveilleuse que la précédente. A l'Institut.


Il brandit sa coupe de champagne pour souligner ses propos. Il vit quelques collègues le suivre.
Il délaissa le micro et descendit de son perchoir. Voilà, lui qui n'était pas bavard avait fait son travail.
Il ne laissa pas le temps aux autres de l' agripper. Il ne voulait pas qu'on lui parle, il ne voulait voir personne. Il voulait dormir.
Enfin sous ses draps, il ferma les yeux et essaya de s'endormir en se disant qu'il avait bien fait son travail. Il se convainquit qu'il était vraiment parfait.



Hors RP:
Oui je suis là avec mes deux comptes, mais Dodo a juste fait une apparition Wink Le but c'est de guider un peu l'event. Voilà débizou keur keur



Donatien t'honore de sa parole en #0099ff
Messages : 127
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Médecin
Mar 9 Jan - 5:09
Quand Hyppolite changea de direction en la tirant derrière lui, Jimin Lee se laissa faire. Il avait peut-être vu quelque chose de plus intéressant à manger par là. Il lui lâcha la main qu'une fois devant la table, mais avant qu'il ne remonte son écharpe, elle eut le temps de voir ses joues se colorer de rouge. Ouin, se tenir la main était peut-être trop intime pour deux personnes qui venaient de se rencontrer. Elle aurait peut-être dû lui attraper le poignet ou encore le coude.

Elle se pencha vers les assiettes, à la recherche de quelque chose d'intéressant à manger. Malheureusement, comme par le passé, elle trouvait que la nourriture de l'Institut manquait de cœur. Elle aurait bien aimé manger du riz avec du boeuf et des légumes sautés enroulé dans de la laitue. Sans oublier une bonne ration de kimichi fait maison. La cuisine de sa mère lui manquait affreusement. Et au vue de la température, tout repas chaud allait se refroidir rapidement, alors autant y aller pour des viandes froides et de la salade. C'était toujours mieux que rien. Dès qu'ils eurent terminé de remplir leurs assiettes, elle suivit Hyppolite vers une table reculée.

- Alors vous travaillez ici depuis longtemps ? C'est mon cas, et votre visage m'est inconnu...
- Travailler, non. J'ai commencé il y a deux mois. Mais j'ai été patiente il y a quelques années.

Jimin Lee avait ajouté ce détail sans vraiment réfléchir. Mais d'un autre côté, elle se rappelait avoir laissé supposé qu'elle avait l'habitude des soirées de l'Institut. Au moins elle répondait à une potentielle question.

- Et vous ? Vous travaillez à l'Institut depuis longtemps ? Sûrement moins de six ans. Je ne vous ai pas croisé avant mon départ.

Jimin Lee prit place à la table, dos à l'orchestre et piqua sa fourchette dans sa salade. Elle se retint de grimacer. La laitue n'était plus très fraîche. Pas étonnant puisque tout était livré par bateau. Du coup, elle joua plus qu'elle ne mangea son repas. Encore une chance qu'elle avait rapporté des plats de kimichi lors de sa dernière visite. Elle allait plongé dedans dès son retour dans sa chambre.


Meilleur ship 2 2017/2018

On m'a dit un jour : Le meilleur moyen de partir d'ici, c'est de leur laisser croire qu'ils t'ont guérie.
Messages : 123
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 31
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Agent d'entretien de Donatien
Mar 9 Jan - 15:00

EVENEMENT 3




- Travailler, non. J'ai commencé il y a deux mois. Mais j'ai été patiente il y a quelques années.

Hyppolite manqua de recracher sa soupe. Les yeux ronds, il dévisageait Jimin Lee. Une ancienne patiente qui revenait ici, vraiment ? Déjà, l'Institut ne faisait pas sortir beaucoup de patients, et en général quand ils partaient, ce n'était pas pour revenir. Pourquoi avoir voulu devenir médecin ici alors - il supposa qu'elle était en stage si elle avait commencé il y a deux mois, dans le but d'être médecin - ? Pourquoi ici par ailleurs ?
Hyppolite trouvait sa collègue à la fois intrépide et courageuse, sotte mais suscitant l'admiration.
Ça lui brûlait la langue de lui poser la question. Il y avait un milliards de raisons pour que Jimin Lee, ancienne patiente, devienne médecin à l'Institut. Elle pouvait être sadomaso, elle pouvait avoir l'esprit revanchard. Elle pouvait aussi avoir été correctement soignée - cela arrivait plus souvent qu'on ne le croit - et donc voulait rendre hommage à ses bons soins.
Hyppolite se contenta de finir sa soupe encore fumante. La chaleur du repas apaisa les dernières parcelles de sa peau encore sous tensions. Du coin de l’œil il remarqua Atsuka au loin qui affrontait Ange Barrabil. C'était définitivement mort : Hyppolite ne lui adresserait pas la parole de la soirée. Il n'avait pas envie d'avoir encore affaire avec le médecin. Plus jamais il ne lui adresserait la parole.

- Et vous ? Vous travaillez à l'Institut depuis longtemps ? Sûrement moins de six ans. Je ne vous ai pas croisé avant mon départ.

Hyppolite eut un léger sourire en coin. Mine de rien, il apprenait à connaître Jimin Lee. Cette dernière, en à peine quelques phrases, lui en avait révélé beaucoup plus sur elle qu'elle ne le laissait paraître. Elle était polie - ou dans le meilleur des cas, sincèrement intéressée - puisqu'elle lui retournait une question. Elle paraissait d'être assez logique en vue de ses déductions. Et elle lui révélait qu'elle était donc partie il y a six ans. En jouant là-dessus, Hyppolite pouvait s'amuser à deviner son âge. Il lui trouvait un visage juvénile, donc il avait peur de se tromper mais si on calculait ... Imaginons qu'elle ait quitté l'Institut à ses dix-huit ans, elle en aurait alors vingt-quatre ?
Hyppolite se fit la promesse d'essayer de lui poser la question, tournée de façon à ce que ça ne paraisse pas déplacé bien sûr, et s'il avait raison alors ... alors ... Alors il prendrait son courage à deux mains et essaierait de s'en faire une amie.
Oups, il en prenait du temps à répondre. Il tapota ses lèvres avec une serviette et reprit le fil de leur conversation :

- Bingo : j'y travailles depuis quatre ans. Et je suis au compte de monsieur Elpida depuis deux ans.


Plus il observait Jimin Lee, plus il la trouvait jolie. Sa silhouette dans le froid, entourée ainsi par une couverture blanche et éclairée par des cercles de lumières, se distinguait malgré elle d'une foule. Certes, Hyppolite trouvait de la beauté chez n'importe qui, mais celle de Jimin Lee était particulière. Peut-être étaient-ce ses yeux qui créaient cela ? Ils semblaient ... différents. Leur couleur, plus particulièrement, attirait Hyppolite.
Alors quand le décompte commença, il ignora complètement l'euphorie générale, et se pencha en avant vers sa collègue, chuchotant pour ne pas déranger le discours de son patron - tiens il était là lui ? - :

- Je vais peut-être vous paraître étrange mais ... Est-ce que je pourrais vous prendre en photo ?


Il lui désigna l'appareil coûteux qui pendait à son cou avec une mimique timide. Aurait-il le culot de faire ça ? Il avait vraiment envie que Jimin Lee soit sa première photo de 2018, pour bien marquer l'année. Bon, peut-être pas elle en entier parce qu'il ne le méritait pas, mais son regard l'intriguait vraiment.


Codage par Libella sur Graphiorum




bouh ! Hypomachin parle avec toi en #33cccc

Meilleur ship 2 2017/2018
Messages : 127
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Médecin
Mar 9 Jan - 19:09
Jimin Lee ne releva pas le fait qu'il mit un certain temps pour répondre à sa question. Il lui arrivait parfois de chercher ses mots, alors elle aurait mal placé de s'impatienter.

- Bingo : j'y travailles depuis quatre ans. Et je suis au compte de monsieur Elpida depuis deux ans.

Il travaillait pour Donatien Elpida ? Comment avaient-ils pu ne pas se croiser en deux mois ? Jimin détourna le regard quelques secondes quand le décompte commença, mais le ramena rapidement sur Hyppolite. Elle ne trouvait rien d'intéressant au fait qu'il allait changer d'année dans moins dix secondes. Sérieusement, ça ne changeait absolument rien. Elle mettrait même quelques jours pour arrêter d'écrire dix-sept à la fin de la date.

- Je vais peut-être vous paraître étrange mais ... Est-ce que je pourrais vous prendre en photo ?

Il lui désigna l'appareil coûteux qui pendait à son cou avec une mimique timide.

- Une photo ? Pourquoi ?

Jimin Lee passa ses mains sur ses cheveux et son manteau. Pourquoi voulait-il la prendre en photo ? Elle était même plutôt banale. Du moins c'est ce qu'elle pensait malgré le regard des hommes qui l'avaient dragués ou encore les dires de ses amis de l'université, mais en comparaison de sa mère... Le peu qu'elle avait hérité de son père faisait en sorte qu'elle n'aurait pas besoin de chirurgie plastique des yeux, du nez ou de la poitrine, mais sa mère avait été mannequin durant son adolescence... Jimin, elle, elle n'aurait pas eu cette chance.

- Il doit y avoir des sujets bien plus intéressants que moi, ajoute-t-elle avant de river son regard à sa salade.

Elle reprit une nouvelle bouchée pour camoufler son trouble, mais le regretta immédiatement. Beurk, vite un peu de viande pour lui enlever ce goût amer de la bouche.


Meilleur ship 2 2017/2018

On m'a dit un jour : Le meilleur moyen de partir d'ici, c'est de leur laisser croire qu'ils t'ont guérie.
Messages : 123
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 31
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Agent d'entretien de Donatien
Ven 12 Jan - 1:14

EVENEMENT 3




- Une photo ? Pourquoi ?

"Parce que je suis photographe", aurait bien répondu Hyppolite mais il ne le fit pas. Tout d'abord parce qu'il ne se considérait plus comme tel aujourd'hui et ensuite parce qu'il trouvait que c'était une réponse bien culottée.
Il se triturait les doigts, nerveux, n'osant pas trop avouer qu'il voulait juste que sa première photo de 2018 soit la représentation d'un bon moment. Car c'était vrai, il passait une agréable soirée. Jimin Lee était de bonne compagnie. Il n'était plus autant obsédé par Atsuka qu'au début de la soirée. D'accord, elle lui revenait en tête parfois sans même qu'il ait à y penser, mais c'était avec moins de véhémence qu'il y a quelques heures.

- Il doit y avoir des sujets bien plus intéressants que moi.

Oh oui, Hyppolite en était certain. Les cactus - notamment Boris - étaient plus intéressants. Le visage en colère d'Ange était plus intéressant. Le rire d'Atsuka était plus intéressant que n'importe quoi sur cette planète. C'était le genre de sujets plus intéressants que Jimin Lee ... à un autre moment.
Là, maintenant, tout de suite, c'était elle qui piquait sa curiosité. C'était elle qui avait rendu cette nuit éphémère aussi jolie. C'était avec elle qu'il était assis, et pas par dépit. S'il le voulait, Hyppolite pouvait se lever et rentrer, dormir et ce serait la fin. S'il le voulait.
Mais il était assis en face de Jimin Lee, la toisant avec un sourire sincère, quoique un peu timide.
Il finit de jouer avec ses doigts pour passer sa main dans ses cheveux, son regard fuyant. Il devait dire quelque chose quand même. Il ne pouvait certainement pas lui expliquer tout ce qu'il venait de penser mais il n'avait pas envie de lui mentir non plus.
Bon, tant pis, il paraîtrait pour un homme bizarre mais ...

- Jimin Lee, l'interpella-t-il d'abord pour qu'elle relève les yeux de sa salade.

Et à l'instant même où il sentit qu'elle levait les yeux, il appuya sur le bouton de son appareil afin de capturer son regard. Il n'y avait rien de plus beau que la spontanéité. Il n'avait que la profondeur de ses iris à l'écran, mais cela lui suffisait.
Il gratifia Jimin Lee d'un sourire heureux, beaucoup plus épanoui et moins discret que tout à l'heure.

- Vous êtes plus intéressante que vous ne le pensez. Je croyais que je passerais ma soirée seul dans un coin mais je l'ai passée avec vous, qui êtes de charmante compagnie. Et je pensais que je prendrais en photos juste des guirlandes lumineuses, mais j'ai réussi à avoir les étoiles.

Il appuya son propos d'un clin d’œil maladroit et le souligna en tournant son appareil vers son modèle du moment pour qu'elle constate elle-même la photo.


Codage par Libella sur Graphiorum


Hors RP:
J'ai pris en compte que Jimin levait les yeux de sa salade pour la suite du rp, et parce qu'en général quand quelqu'un nous appelle on lève les yeux vers lui donc je me suis dit que ce ne serait pas trop grave mais si ça te dérange, dis le moi ^^




bouh ! Hypomachin parle avec toi en #33cccc

Meilleur ship 2 2017/2018
Messages : 127
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Médecin
Ven 12 Jan - 3:02
- Jimin Lee, l'interpella-t-il.

Par réflexe, elle releva les yeux vers lui et sursauta, éblouit par le flash. Venait-il... Venait-il vraiment de la prendre en photo ? Comme ça ? Elle devait être horrible ! Il la gratifia d'un sourire heureux, beaucoup plus confiant que plus tôt.

- Vous êtes plus intéressante que vous ne le pensez. Je croyais que je passerais ma soirée seul dans un coin mais je l'ai passée avec vous, qui êtes de charmante compagnie. Et je pensais que je prendrais en photos juste des guirlandes lumineuses, mais j'ai réussi à avoir les étoiles, termine-t-il en lui faisant un clin d’œil maladroit.

Le rouge monta aux joues de Jimin Lee à ses compliments. Il lui montra ensuite la dite photo et elle fut surprise qu'on y voit à peine plus que ses yeux. Et comme il l'avait dit, ce gros plan donnait l'illusion que ses iris étaient parsemés d'étoiles, résultat du reflet des lumières. Étonnement, la photo était plutôt belle, malgré qu'elle ait été prise sous la surprise.

- Pourquoi mes yeux ? Vous devez vous douter que je porte des lentilles pour avoir cette couleur.

Jimin était gênée. On ne lui avait jamais demandé de la prendre en photo, et en fait, elle avait toujours fuit les appareils photos. De mauvais souvenirs y étaient liés à cause de ses persécuteurs. Mais elle n'avait pas envie de s'étendre sur le sujet. Au moins Hyppolite lui avait demandé la permission et la photo était belle, bien qu'on ne la voit que partiellement.

- Mais c'est sûr que des yeux améthystes sont plus intéressants que des yeux noirs, ajoute-t-elle en baissant les yeux sur son assiette pour cacher sa gêne et évite qu'il ne lise quoique ce soit dans ses yeux.

Elle préférait parler de ses années en tant que patiente, que des années qui avait précédé celles-ci. Déjà que la température de sa peau commençait à augmenter. Elle devait mettre de côté son ressentiment sur son passé et se concentrer sur le présent. Avec tous ces médecins autour d'elle, c'était risqué que sa pathologie refasse surface. Et malheureusement, ça se reproduisait beaucoup trop souvent depuis son retour sur l'île.

HRP:
Et moi j'ai pris pour acquis que la photo se concentrait sur ses yeux, vu qu'il ne parle que de ça ^^


Meilleur ship 2 2017/2018

On m'a dit un jour : Le meilleur moyen de partir d'ici, c'est de leur laisser croire qu'ils t'ont guérie.
Messages : 106
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
X156
Mar 16 Jan - 19:38
Event♫3
Ulysse & les autres
Elle lui offrit un sourire et lui lâcha son bras avant de lui assurer :

-J'essaie de faire au plus vite.

Elle n'attendit pas une réponse. La preuve étant qu'elle était partie aussi vite qu'elle était arrivée, plantant Ulysse seul sur la glace. Il soupira. Il la regarda s'éloigner, se demandant si elle était partie parce qu'il y avait vraiment une urgence ou parce qu'elle n'avait pas envie de rester avec lui - ce qu'il aurait compris. Etant donné que c'était une médecin, et combien même il s'entendait bien avec elle, son impression à elle lui restait secrète. Il ne savait pas si elle se forçait ou si elle appréciait aussi ces moments ensemble. Alors, il fit un compromis en disant :"Il y avait une urgence, et elle ne l'apprécie pas plus que ça."

Il se retourna et patina lentement mais sûrement. Il contourna les casses-cou et retrouva les pas dessinés par Ulysse et Atsuka dans la neige, pas plus tôt que quelques minutes auparavant. Il recommença alors le chemin dans le sens inverse, et attendit de reprendre ses chaussures pour les échanger avec les patins.

Une fois les chausses interverties, il se leva et inspira. Il regarda à droite et à gauche, avant d'apercevoir une ombre qui s'éloignait. Il fronça les sourcils, mais abandonna l'idée d'être curieux. Quoique. Il n'avait que ça à faire, à présent. C'était soit être curieux, soit être gourmand.

Pendant qu'il s'approchait de la personne, la voix du médecin en chef se fit entendre après le décompte. Il n'écouta qu'à moitié son discours déjà écrit.
Au fur et à mesure qu'il avançait vers la personne, il se rendit compte qu'elle gémissait et que c'était une fille. Il soupira, mais continua tout de même de s'approcher. Il avait décidé de quelque chose, il n'allait pas changer d'avis parce que la personne pleure.

"Que se passe-t-il ?, demanda-t-il."

C'était toujours mieux qu'un "Tout va bien ?" alors que clairement, ça n'allait pas.
Soudain, Ulysse s'arrêta. Il était à deux mètres d'elle. Il n'était pas doué pour les conversations humaines. Pourquoi s'était-il lancé là-dedans, du coup ?
Messages : 123
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 31
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Agent d'entretien de Donatien
Jeu 18 Jan - 10:45

EVENEMENT 3




Hyppolite aimait beaucoup cette photo. Il avait hâte de la transférer dans son ordinateur. Elle ouvrirait le dossier "Janvier 2018". Le début d'une longue série, encore. Il prenait bien trop de photos. Le dossier "Novembre 2017" était rempli de feuilles mortes. Il y en avait plus d'une centaine.

- Pourquoi mes yeux ? Vous devez vous douter que je porte des lentilles pour avoir cette couleur.

Hyppolite les leva les sourcils, étonné. Il avait l'impression que Jimin Lee répondait aux compliments d' Hyppolite par des questions. Jamais de merci. Juste des interrogations. Manquait-elle de confiance en elle ? Pourquoi les filles n'acceptaient jamais les compliments ? Jimin Lee lui rappelait son ex-fiancée qu'il adorait prendre en photo, sur sa chevelure rousse. Et à chaque fois qu'il lui disait combien elle était jolie, combien elle était intelligente et drôle, elle se contentait d'hausser les épaules et de dire :"mais non, tu racontes n'importe quoi."

- Mais c'est sûr que des yeux améthystes sont plus intéressants que des yeux noirs.

Jimin Lee avait les yeux noirs ? Noir de chez noir ? Parce qu'Hyppolite avait déjà croisé des prunelles d'un marron si foncé qu'on aurait pu le croire de jais, mais jamais des yeux entièrement noir. Il espérait un jour voir Jimin Lee sans lentilles.

- A vrai dire ce ne sont pas vos yeux que j'ai voulu prendre en photo, mais votre regard.

La nuance était plus forte qu'on ne pouvait le penser. Les yeux c'était des cils, une couleur, une forme. Un regard c'était une émotion, un caractère, une particularité. Maintenant, il était certain que Jimin Lee allait lui demander pourquoi le regard, et il aurait bien anticipé en expliquant tout de suite, mais il préféra se taire. Il préféra qu'elle devine. Ou plutôt vérifier si elle allait vraiment lui poser la question.
Il jeta un coup d’œil à sa montre. Presque une heure du matin. Il commençait à sept heures. Il n'avait pas envie de partir mais son sommeil était vraiment en chute libre ces derniers temps. Que faire ?


Codage par Libella sur Graphiorum





bouh ! Hypomachin parle avec toi en #33cccc

Meilleur ship 2 2017/2018
Messages : 127
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Médecin
Ven 19 Jan - 18:18
- A vrai dire ce ne sont pas vos yeux que j'ai voulu prendre en photo, mais votre regard.

Son regard ? Elle voyait très bien la nuance, mais elle devait avouer qu'elle était surprise. Il avait dit être agent d'entretien de Donatien Elpida, et pourtant, il semblait avoir les compétences du photographe professionnel. Un amateur ne s'intéressait pas au regard. Du moins c'est ce qu'elle pensait. Mais elle pouvait aussi bien se tromper. Elle ne s'y connaissait pas en photographie. Mais du coup, elle réalisa la portée des paroles d'Hyppolite. Était-il en train de dire qu'elle avait un beau regard ? Que ce qu'on y lisait était intéressant ? Mais comment une photo prise par surprise pouvait être aussi bien ? Jimin Lee sentit le rouge lui monter aux joues, pour camoufler son trouble, elle leva sa main gauche, froide à cause de la température, et la posa sur son visage brûlant. Avoir les doigts gelés, elle en avait l'habitude en habitant au Québec, mais d'avoir les joues aussi chaudes alors qu'elle était gênée et non en colère, ça c'était plus rare.

Elle sentit quelque chose monter dans sa gorge et elle réalisa qu'il valait mieux pas qu'elle ouvre la bouche tout de suite. Des plans qu'elle se mette à chanter devant tout le monde. Fichue pathologie ! Pourquoi elle n'arrivait plus garder le contrôle sur ses émotions depuis qu'elle était ici. Elle avait vécu des moment d'intense joie à l'université et elle ne se mettait pas à chanter pour autant. Alors pourquoi un petit compliment la mettait dans cet état ? Ce n'était pourtant pas la première fois qu'un homme lui en faisait un. Était-ce parce qu'à la différence des autres, Hyppolite n'était pas un don Juan qui tentait d'obtenir quelque chose d'elle ? Parce que son compliment était pur et sincère ? Mais du coup, elle ne savait plus du tout où se mettre. Et impossible de dire quelque chose sans se trahir devant tous ces médecins et patients. Par contre, elle avait peur d'insulter l'agent d'entretien si elle ne répondait rien. Sa pathologie pouvait tellement être une plaie !

HRP:
Bon, c'est court et elle ne parle pas. Mais j'ai envie de jouer avec sa pathologie XD


Meilleur ship 2 2017/2018

On m'a dit un jour : Le meilleur moyen de partir d'ici, c'est de leur laisser croire qu'ils t'ont guérie.
Messages : 123
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 31
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Agent d'entretien de Donatien
Lun 22 Jan - 19:18

EVENEMENT 3




Hyppolite finissait sa soupe en vitesse. Il ne voulait pas quitter Jimin Lee aussi vite, mais il allait vraiment être fatigué demain s'il se la jouait type déraisonnable. Puis, en relevant les yeux, il remarqua à quel point la peau de sa collègue avait rougie. Ca ne pouvait pas être à cause du froid. En général, les basses températures vous rosissaient le nez ou les pommettes, pas le visage dans son intégralité.

- Euh ... Tout va bien ?

Elle n'avait pas l'air de vouloir lui répondre. Qu'est-ce qui l'empêchait de parler ? Pourquoi soudainement elle se taisait ? Oh, peut-être qu'il avait été trop déplacé. Peut-être qu'elle n'aimait vraiment pas être prise en photo et que ses commentaires l'avait agacée. Peut-être qu'elle était trop polie pour rappeler au photographe qu'il était déplacé.
Il se pinça les lèvres, gêné. Il était vraiment trop maladroit. Pas étonnant qu'Atsuka ne s'intéresse pas à lui, et ce n'était pas étonnant qu'Ange Barrabil le méprise autant. Bon, la moindre des choses qu'il pouvait faire c'était de se montrer galant. Il se leva dans un soupir. Comment est-ce qu'il pouvait formuler ça ? "Désolé si j'ai été pénible ? Laissez-moi me faire pardonner en ...". En faisant quoi ?
Il contourna la table pour se poser près de Jimin, passa à nouveau une main dans ses cheveux, véritable tic d'embarras, avant de la lui tendre. Il fuyait son regard désormais, bien trop timide.

- Est-ce que je peux te raccompagner au moins ? Pour te remercier de cette soirée ?


Codage par Libella sur Graphiorum




bouh ! Hypomachin parle avec toi en #33cccc

Meilleur ship 2 2017/2018
Messages : 127
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Médecin
Lun 22 Jan - 20:27
- Euh ... Tout va bien ?

Jimin Lee releva les yeux vers lui. Elle voyait bien que son soudain mutisme l'inquiétait. Ah non, ce n'était pas encore le bon moment pour ouvrir la bouche. Elle le regarda contour la table pour se poser près d'elle. Elle devina son embarras quand il passa une nouvelle fois une main dans ses cheveux. Elle baissa les yeux sur celle-ci quand il la lui tendit.

- Est-ce que je peux te raccompagner au moins ? Pour te remercier de cette soirée ?

Bonne idée ! S'ils s'éloignaient, elle pourrait lui expliquer la situation pour pas qu'il s'offusque. Quoique... C'était l'agent d'entretien de Donation. Ne risquait-il pas de lui rapporter que sa stagiaire a une pathologie ? Ou plutôt que sa pathologie n'avait jamais été guéri. Mais elle avait vraiment envie de s'expliquer. Hyppolite était vraiment gentil et elle ne voulait pas le blesser, tout ça parce qu'elle ne contrôlait plus rien. Elle décida de lui faire confiance. Si elle lui demandait de garder ça pour lui, il allait peut-être le faire. En détournant aussi les yeux, elle attrapa sa main et elle se leva. Elle espérait que son geste soit suffisant comme réponse. Du moins le temps qu'ils se soient assez éloignés du lac pour éviter que sa confession soit entendu par une oreille indiscrète.

HRP:
On continue dans un autre rp ?


Meilleur ship 2 2017/2018

On m'a dit un jour : Le meilleur moyen de partir d'ici, c'est de leur laisser croire qu'ils t'ont guérie.
Messages : 118
Date d'inscription : 08/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://institutespoir.forumactif.com
avatar
Admin
Mar 6 Fév - 19:07
FIN DE L'EVENEMENT

Nous bouclons ce troisième event. Nous vous remercions tous pour votre participation.
En espérant que vous avez bien profité de ce moment de répit ... Wink

Dodo.
Contenu sponsorisé
Page 3 sur 3Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Service de renseignements :: Communications :: L'actualité de l'Institut
Événement ♫3

Sauter vers: