le robot dérèglé ft Nadia

Messages : 7
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 09/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Y95
Sam 30 Juin - 3:17
Un automate. Il ressemblait à un automate. Depuis plusieurs mois déjà il était devenu l’ombre de lui-même. Sans véritable raison, il avait plongé dans une dépression aiguë. Il se réveillait tous les matin à 5h50, se levait à 6h, pleurait, séchait ses larmes, attendais assis sur son lit qu’on vienne le chercher pour sa consultation journalière. Faisait semblant de manger son petit déjeuné puis s’enfermait dans sa chambre jusqu’à se qu’on l’y sorte pour déjeuner. L’après-midi se déroulait de la même manière. Et le soir il était incapable de dormir tant que ses larmes n’avait pas mouillé ses joues. Tyler ne ressentait plus rien, même lorsque ses larmes coulaient se n’était pas de tristesse ou de joie. C’était comme si des robinets étaient situé juste derrière ses globes oculaires.
Ce jour-là, la cantine proposait des brocolis à la vapeur ce qui laissait un semblant de sentiment, un semblant de dégout. Après avoir pris son plat il prit une place et commença à jouer avec ses arbres miniatures sans appétit, il n’avait jamais d’appétit. C’est alors qu’il vit Nadia avec son plateau.
Messages : 46
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 15
Localisation : Les enfers
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Y104
Sam 30 Juin - 3:50
Encore une journée vide de bon sentiments. Depuis la mort de Loreleï, Nadia n'était plus la même, elle ne se cachait plus, elle n'écoutait plus comme un animal de compagnie tout le personnel. Elle avait décider de prendre la place de la décédé, de combler un minimum le vide causé par sa disparition. Nadia avait eu se déclic à la seconde ou le déclic de la détente avait sonné dan son oreille, depuis, elle détestait l'institut au plus haut point. Elle était constamment énervée et piquait des crises tout le temps, elle pleurait en silence chaque soir et la journée essayer de passer pour quelqu'un de fort. Mais la routine s'installaient, les journées devenaient monotones, la rage descendait, plus personne ne parlait de la morte. Encore une journée très simple sans haut sans bas, une envie d'arrêter de se rebeller, d’arrêter tout, d'arrêter le coeur de son pauvre corps, une envie d’abandonner Loreleï, d'abandonner les patients de l'institut.
Nadia était à la cantine, des brocolis et autres légumes à la vapeur très peut appétissants étaient servis aujourd'hui. Bizarrement, les aliments appelés végétaux, toutes ces choses particulièrement vertes lui paraissaient rouge, grise. Enfaite, tout le monde autours d'elle devenait monotone, sans couleurs, juste de gris avec quelques pointe de rouge sang. Alors que la violette sentait cris coincé dans sa gorge, une chose la fit remonter à la surface. Une chose qu'elle connaissait bien, une chose dont la voix la réconfortait. Une personne plus précisément, Tyler. Il était tout seul sur sa table, il venait de la regarder, leurs yeux s'étaient entremêles et ne se lâchaient pas. Nadia prit son plateau et s'installa près de Tyler.


La solitude est un plat fade où l'on choisit ses assaisonnements.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

le robot dérèglé ft Nadia

Sauter vers: