Agent spécial 142 au rapport ||feat Steven||

Messages : 13
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 25/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
W142
Dim 1 Juil - 0:58
Lorsque son professeur posa une question à Kan, ce dernier haussa les épaules. Il boudait un peu. Ça ne servait à rien d’apprendre le braille. Lui il voulait allez s’amuser dehors. L’après-midi, c’était les meilleures heures de la journée pour jouer. Il sentit une pointe d’agacement dans le soupir de son professeur, mais aussi de la résignation.

- Allez, c’est fini pour aujourd’hui, de toute manière, tu n’avances plus.


Kan se redressa rayonnant, retrouvant soudainement toute son énergie. Ravi, il s’empressa de quitter la salle de cours, et sortit à l’air libre. La douce chaleur du soleil lui réchauffa la peau, il faisait merveilleusement bon aujourd’hui. Les odeurs de l’été prenaient petit à petit possession de l’île et tous les sens du jeune garçon était en éveille. Il hésitait sur ce qu’il allait faire- difficile de choisir entre poursuivre sa progression dans la forêt-labyrinthe ou affronté les monstres près du lac – lorsqu’il se remémora qu’il avait bien plus important à faire.

En effet, Steven lui avait promis de perfectionner ces talents d’agents secrets. Il eut un sourire. Il émit une série de sons essayant d’entendre où se trouvait son ami. Pas dans la cour apparemment. La déception fut de courte durée, il avait repéré un des grands monsieurs. Il allait pouvoir mettre son talent de détective en action. Il avança jusqu’à lui, avec des airs de grands conspirateurs et l’appela avec autant de discrétion qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine.

- Hé ! Hé toi. Oui toi, le grand monsieur. Ze cherche Ste-ven. Ste-ven.


Il insistait sur le prénom de son ami, la main près de sa bouche comme si cela pouvait pousser les sons plus vers lui. Ce dernier eut un sourire amusé. Il avait l’habitude des lubies du protégé de Steven. Ce dernier tournait la tête à droite et à gauche, comme s’il pouvait voir venir le danger. Et certes, il le pouvait, mais le jeune garde avait du mal à se faire à l’idée. Il murmura à son tour :

- Va donc jeter un coup d’œil du côté du lac, il devait veiller à ce qu’aucun de vous ne fasse de bêtises par là-bas. Mais chuuuut, pas un mot à qui que ce soit.


Kan sauta comme un ressort en direction du lac, remerciant gaiement le garde, oubliant qu’il était en mission secrète. Il se précipita, jetant de rapide coup d'oreille sur le sol pour s’assurer qu’aucuns cailloux n’avaient décidés de s’interposer entre lui et sa cible. Il galopa, coupant à travers l’herbe, ignorant les sentiers, jusqu’à rejoindre le bord du lac. Il garda tout de même ce qu’il appelait « une distance de sécurité » avec l’eau. Il écouta attentivement le monde autour de lui et finit par distinguer la masse familière de son ami. Un sourire éclaira son visage, laissant apparaitre sa dentition incomplète. Il comptait bien le surprendre cette fois ci. Il se jeta dans l’herbe à distance raisonnable, et rampa aussi silencieusement qu’il en était capable. Lorsqu’il fut à moins de 2 mètres de sa proie, il décida de lancer sa nouvelle attaque surprise, sa roulade de ninja.
Messages : 12
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 03/06/2018
Age : 33
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Agent de sécurité
Lun 2 Juil - 13:28
Steven avait été surpris ce matin-là quand son supérieur l’avait affecté à la surveillance du lac. Habituellement, ce n’était pas un endroit où il avait à exercer une surveillance mais soit. Il ne contesta pas la décision même si en son for intérieur, il trouvait ça moche d’aller scruter des gamins dans l’un des rares endroits où il jouissait encore d’une certaine intimité et liberté. Ce ne fut que le lendemain qu’il apprit la raison de ce service : un patient avait voulu se baigner et s’était hydrocuté. A l’heure qu’il était, il serait certainement mort noyé si un membre du personnel n’était pas passé par là par le plus grand des hasards. Toujours était-il que Steven ne voulait pas priver tout ce petit monde de cette maigre illusion de liberté qu’il pouvait y avoir là-bas, aussi se posta-t-il hors de leur champ de vision, à la lisière des quelques arbres qui avaient échappé au fameux incendie. D’ailleurs, de nombreux arbrisseaux commençaient à s’étaler à leurs pieds, promesse d’une forêt qui renaissait lentement de ses cendres.
Cependant, malgré l’ombre de l’arbre sous lequel il s’était installé, Steven ne tarda pas à avoir fort chaud et il se débarrassa de sa veste et de sa cravate, entrouvrant le col de sa chemise avant de s’adosser de façon plus négligée contre le chêne. De toute manière, il pouvait un peu relâcher sa surveillance, il n’y avait que deux ados, sur l’autre rive, assis sur un tronc d’arbre qui discutaient calmement. Il entendait parfois leurs éclats de rire portés par le vent. Il se laissa donc glisser sur les fesses, s’asseyant à même le sol. Ce temps lui donnait envie de faire la sieste. Il ne pouvait pas, bien sûr, il était de service mais… Il s’autorisa à fermer les paupières, profitant du chant des oiseaux et de l’air qui caressait son visage.
Pourtant, un bruit imperceptible, plus une intuition qu’une véritable perception, lui fit ouvrir des yeux à l’affut. Il se leva d’un seul bond, contournant l’arbre et évitant une approche agressive. Aux aguets et sur ses gardes, il se campa sur ses positions, son entrainement militaire reprenant le dessus. Une petite silhouette brune, les fesses au sol. Steven se détendit et sourit. Il reconnaissait son assaillant.

- Héhé ! Raté ! Derrière toi, petit !

Ce disant, il se précipita sur lui, l’attrapa par les aisselles et l’installa sur ses épaules. Kan, 7 ans, perché sur les épaules d’un grand gaillard, devait se sentir le roi du monde.  Steven avait une affection particulière pour ce gamin. Il était parmi les plus jeunes de l’Institut et c’était un véritable bout en train, un petit tourbillon de bonne humeur.

- Qu’est-ce que tu fais là toi ? Tu ne devrais pas être encore avec ton professeur ?

En fait, il lui faisait beaucoup penser à lui lorsqu’il était enfant. A toujours traîner dehors et à ne pas aimer l’école.
Messages : 13
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 25/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
W142
Mar 3 Juil - 15:39
Il s’élança, rentrant sa tête dans ses épaules faisant passé ses jambes par-dessus en un cumulet peu élégant. Il se retrouva pourtant le cul dans l’herbe, sans avoir atteint sa cible. Il fronça les sourcils, lançant une série de son pour essayer de repérer Steven. Disparu. Avait-il été engloutit par une plante carnivore ? Difficile de le dire. Il ne savait pas du tout reconnaitre ce genre de plante.

- Héhé ! Raté ! Derrière toi, petit !

Il voulut se retourner mais son ami ne lui en laissa pas le temps, l’attrapant sous les aisselles et le soulevant de terre pour l’installer sur ses épaules. Kan poussa un cri qu’il voulait plaintif mais il était tellement content que cela ressemblait d’avantage à un rire joyeux. Il leva les bras en l’air, se sentant soudainement plus grand que le plus grand des géants. Il était sûr qu’installer de la sorte, il pouvait combattre tous les monstres de la forêt. Il se sentait fort et en sécurité. Et les cheveux du garde sentaient bon.

- Qu’est-ce que tu fais là toi ? Tu ne devrais pas être encore avec ton professeur ?

Il annonça, un sourire sur les lèvres, agrippant de ces mains la tête de Steven :

-Z’ai fini plutôt. C’est ssouette. Les cours c’est looooong. On s’ennuie troooop. Et ça sert à rien.

Il continua, très heureux de pouvoir enfin discuté avec Steven :

- Ze suis là pour apprendre à être un azent secret. Ca ça sert à quelque chose.


Il le relâcha et remonta ses lunettes de soleil, qui manquaient presque de tomber, sur son nez. Steven lui avait dit que ces dernière lui donnait un vrai look d’agent secret et depuis, sa dernière lubie était d’apprendre à en devenir un. Mais pour cela, il n’y avait aucuns doutes. Il avait besoin des conseils de celui qui savait tout. Et ce ne pouvait être que son ami.

Avant d’avoir laissé le temps au garde ne fut-ce que de rétorquer, il insistait déjà, trop enthousiaste :

- Tu m’apprends hein ? Diis, diiis.
Messages : 12
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 03/06/2018
Age : 33
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Agent de sécurité
Jeu 12 Juil - 22:20
Kan fourrageait dans les cheveux domptés au gel du garde, ce qui le fit sourire. De la part de n’importe qui d’autre, il aurait certainement râlé, l’enfant était le seul dont il tolérait ce genre de contact. Il n’y pensait pas souvent, l’enfant étant d’une grande aisance malgré sa cécité, mais il était vrai que tout ce qu’il connaissait de lui, c’était par ce genre de biais alors il ne se sentait pas le cœur à l’en priver. Est-ce que ça reviendrait à empêcher quelqu’un de lambda de le regarder ?

-Z’ai fini plutôt. C’est ssouette. Les cours c’est looooong. On s’ennuie troooop. Et ça sert à rien. Ze suis là pour apprendre à être un azent secret. Ca ça sert à quelque chose. Tu m’apprends hein ? Diis, diiis.


Steven eut un nouveau sourire. C’était la nouvelle lubie de son protégé, depuis que pour le consoler d’un ado qui lui avait dit qu’il avait l’air ridicule de porter des lunettes alors qu’il ne faisait pas tant de soleil que ça, il avait rétorqué que lui trouvait ça très chouette et que ça faisait un peu agent de la CIA. Il l’attrapa de nouveau en dessous des bras pour le déposer au sol et s’accroupit pour se mettre à sa hauteur.

- D’accord. Mais à une condition.

Il se tut, gardant le silence et un peu de suspens, malicieux.

- Il faut que tu me promettes de bien écouter à l’école et de bien faire tes devoirs.

Il lui faisait un peu la morale, même si ceux qui l’avaient connu au même âge auraient pu dire avec raison qu’il était bien mal placé pour parler. Cependant, c’était justement avec son passif d’école buissonnière et de résultats plus que médiocres qu’il se donnait une légitimité. Il regrettait profondément de ne pas avoir plus étudié et d’avoir été plus sérieux, auquel cas il n’aurait pas été cantonné aux rôles de gros bras pour plus intelligents que lui. Pas que sa condition lui déplaisait foncièrement pourtant. Mais l’enfant, avec son handicap, n’aurait lui, même pas la chance d’accéder à ce genre d’emploi.
Un jour, Kan sortirait certainement de cette île et il tenait à ce qu’il ait un avenir digne de ce nom.
Mais pour le moment, il était encore très jeune et c’était plutôt normal qu’il ne voit pas l’intérêt des études sur le long terme. Alors, c’était aux adultes qui tenaient à lui de lui donner une carotte.

- Promis, agent spécial 142 ?
Messages : 13
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 25/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
W142
Sam 14 Juil - 22:37
Steven était content. Le garçonnet le savait sans avoir besoin de le voir. C’était comme une odeur qui flottait dans l’air. Il aida Kan à descendre. Ce dernier cliqueta, son ami avait rapetissé et grossi à la fois. Il était accroupi comme Kan le faisait quand une chose en relief l’intriguait au sol. Etait-il comme un relief sur le sol du point de vue de son ami ?

- D’accord. Mais à une condition.

Steven allait surement lui dire qu’il devait profiter de ses enseignements uniquement pour faire le bien. Ou un truc comme ça. Un peu un truc de super-héros. Il l’écouta avec sérieux.

- Il faut que tu me promettes de bien écouter à l’école et de bien faire tes devoirs.


Le garçon fit la moue. Aie. Son point faible. Steven lui disait souvent d’être gentil avec son professeur et de se concentrer. Lui, il préférait jouer dehors. Il aurait préféré un discours de super-héros, mais c’était vrai que là, il apprenait pas à être un super-héros. Peut-être que les agents secret était obligé de bien faire leurs devoirs. Oui, ça devait être ça. La voix grave de Steven retentit :

- Promis, agent spécial 142 ?

Kan se souvenait que la première fois qu’il l’avait entendu, il avait eu un peu peur. Mais maintenant, il l’aimait bien. Il voulait avoir une voix comme ça. Et s’il suivait toutes ses directives, il était sur d’y arriver un jour. Il hocha donc la tête avec vigueur. Il était prêt à tous les sacrifices pour que Steven lui apprenne. Même à cette ultime demande qui le forceraient à se concentrer en cours.

- Promis !

Il leva la main en l’air et les deux complices se fire nt un check pour sceller leur accord. Kan aimait bien quand la grande main de Steven venait taper dans la sienne. Il voulait devenir comme lui plus tard. Aussi grand, et aussi fort. Parfois, quand il se portait sur la pointe des pieds, il avait l’impression d’être plus grand. Mais il savait pas trop. Il lui manquait surement encore quelques centimètres pour devenir un géant.

Excité, il demanda à Steven, sautillant sur place, manquant de s’emmêler les jambes :

- On commence par quoi ?
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Agent spécial 142 au rapport ||feat Steven||

Sauter vers: