Bienvenue,   !
Institut Espoir

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

News

20/10/2018
Préparation d'event
22/09/2018 Modification des pourcentages révolutionnaires (cf. PA et heure supp')
16/09/2018 Ajout du bouton Discord qui avait disparu ;-;

[PREUVE] Je serai la reine des pirates!

avatar

Messages : 42
Points de confiance : 18
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 17
Localisation : Dans le lac, histoire de rouiller

Je serai la reine des pirates!
Quatre ans. Quatre ans que je suis sur cette île, à peine un que je vois enfin sa face cachée et j'ai encore rien fait. Enfin si, j'ai crié sur tous les toits que je renverserais l'Institut avec plein de gens et que je partirais d'ici pour être libre! Mais sans plus, ce qui est un peu limité pour faire une révolution.Et puis j'avais vu la Sanction de la tristement célèbre Loreleï, je n'avais pas envie de finir comme elle, ni en patient Z ni six pieds sous terre, ce qui explique mon inactivité. Et ça m'énerve beaucoup trop genre, moi, j'ai peur alors que j'ai déjà nargué la mort une fois. Je peux très bien recommencer. Bref je m'égare. Avoir la confiance des gardes allait être compliqué, ils me regardent tous d'un mauvais oeil et je sais pas pourquoi. Je devrais pas tarder à le savoir mais en attendant, cette tache m'était impossible. Du coup je tourne en rond dans ma chambre, comme si ça allait m'aider à réfléchir. Comment Robinson Crusoe avait fait pour partir de l'île?
...Mais putain que je suis con! C'est évident : un bateau! Par conter comment je fais pour en avoir? Non, d'abord on va se concentrer sur comment FONCTIONNE un bateau. Après tout j'ai des membres mécaniques, ça doit pas être bien plus compliqué, y'a pas de nerfs à relier ahah!

Fière de ma trouvaille, je bombe le torse avant de réfléchir à nouveau. Comment j'apprends son fonctionnement? La bibliothèque me paraît un bon point de départ, mais ça m'étonnerait qu'il laisse de tels bouquins à disposition des patients, ça donne trop d'idées pour s'enfuir. Cependant, j'ai pas d'autres pistes donc vaut mieux tenter! De toute façon, soit ça marche pas mais au moins j'ai essayé, soit j'essaie pas mais j'avance pas non plus. J'enfile ma longue veste rouge par-dessus mon uniforme, pas qu'il fasse froid mais c'est une habitude, et me dirige vers la bibliothèque. On est en plein milieu de l'après-midi, elle est forcément ouverte. Juste à espérer qu'il n'y ait pas trop de monde...
A feu et à sang! Mais c'est pour la bonne cause.
avatar

Messages : 646
Points de confiance : 12
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 28
Localisation : Dans mon bureau. En pagaille.

Médecin en chef

[Preuve] Je suis la reine des pirates !

Dommage !


→ C'est quoi tout ce monde ?!

Le professeur de niveau deux - donc des élèves de 8-11 ans - avait décidé de faire cours dans la bibliothèque. La classe composée d'une vingtaine d'enfants occupait tout le fond de la salle. A part eux, la bibliothécaire et un vigile, personne.
Le professeur faisant une dictée, tout le monde se taisait. On n'entendait que la voix portée de l'adulte. Pourquoi une dictée ici et pas en salle de classe ? Il avait dit vouloir tester différentes ambiances ... Et bien sûr la direction n'avait pas rechignée : elle n'avait pas que ça à penser.
Ce fut la bibliothécaire qui repéra W56. Elle l'eut mauvaise en la voyant avec sa veste rouge, puis se raffermit... Si elle avait froid après tout.
L'employée s'approcha, et chuchota à l'intention de la patiente :

- Un problème ? Je peux vous aider ?

Possibilité de répondre le 10 Septembre à 13:05 (heure française).




Donatien t'honore de sa parole en #0099ff
avatar

Messages : 42
Points de confiance : 18
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 17
Localisation : Dans le lac, histoire de rouiller

Je serai la reine des pirates!
Si j'y vais pressée, on va se demander ce que je fais et ça va paraître louche, je prends donc tranquillement le chemin de la bibliothèque, comme si je n'avais aucune idée en tête. Je pousse doucement les portes, après tout il faut faire silence et retiens une grimace en voyant le groupe d'enfants. En même temps, ils sont occupés par une dictée ils ne vont pas me remarquer, enfin j'espère... Faisant le plus de silence possible, ce qui est compliqué avec une jambe métallique qui produit nombre de cliquetis, je m'avance à travers les grandes étagères. Où est-ce que je peux trouver ça? Il n'y a certainement pas de rayon "mécanique" ça serait trop facile... Du coup je scrute au hasard les intitulés, évitant d'éveiller les soupçons du vigile. Dans la catégorie "sciences" je devrais bien trouver un truc non?

J'allais m'y avancer quand je sursaute presque en entendant la bibliothécaire m'adresser un chuchotement. Je me retourne vers elle et lui fait un sourire en guise d'excuse pour ma réaction, qui pouvait être bruyante. Je lui réponds sur le même ton :

-Si vous pouviez m'indiquer où je peux trouver de la mécanique, j'aimerais beaucoup.

Je lui désigne mon bras et ma jambe d'un mouvement du menton.

-C'est pour mieux comprendre mes prothèses.

Si Dieu existait, je le remercierai presque d'avoir une excuse toute trouvée. Presque, parce que parfois c'est gênant d'avoir des membres différents. Par exemple pour dormir ou en hiver ou quand il fait trop sec. En fait tout le temps.
A feu et à sang! Mais c'est pour la bonne cause.
avatar

Messages : 35
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 03/06/2018


[Preuve] Je suis la reine des pirates !

Chance Neutre


→ Euh, ça doit être par là.

La bibliothécaire dévisagea la jeune fille de haut en bas. Elle l'avait déjà vue. Difficile de passer à côté de cette gamine de métal. Mais bon, haussant un sourcil prétentieux, elle se demanda pourquoi il avait fallu autant de temps à la patiente pour se renseigner sur ses prothèses. Les adolescents de nos jours ...
Alors le rayon mécanique ... Est-ce qu'ils avaient ça au moins ? Elle se tâta le menton, en pleine réflexion.

- Je ne sais pas du tout mademoiselle. Essayez du côté des sciences, peut-être trouverez-vous votre bonheur.

Des livres de mécanique dans un institut médical ... Elle était spéciale cette patiente.

Possibilité de répondre le 14 Septembre à 11:57 (heure française).
avatar

Messages : 42
Points de confiance : 18
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 17
Localisation : Dans le lac, histoire de rouiller

Je serai la reine des pirates!
Ne pas s'énerve, ne pas s'énerver... Elle est sérieuse à me prendre de haut elle ?! C'est pas parce que c'est son job et qu'elle est plus vieille et grande que moi qu'elle doit tout se permettre cette pimbêche ! Elle a de la chance que je lui fasse pas ravaler son air hautain à coup de poing métallique, parce que je suis déjà mal vue je crois. Mais ça reste insupportable. D'un œil plus froid, je croise les bras et attends sa réponse.

- Je ne sais pas du tout mademoiselle. Essayez du côté des sciences, peut-être trouverez-vous votre bonheur.

Sérieusement, autant de réflexion et de mépris pour une réponse aussi pauvre ? Pathétique. Je lui adresse un sourire aussi faux que crispé.

-Merci, c'est bien ce qu'il me semblait.

Et toc, dans tes dents stupide hobbit joufflu. Grand hobbit quand même. Je la dépasse sans un regard supplémentaire, vers le rayon où je me dirigeais avant qu'elle m'interrompe inutilement. Conas- gentille madame. Même si t'as de la chance que je t'explose pas ton sourcil prétentieux. Bon, commençons par un précis de mécanique générale, ça doit bien exister ? Tête penchée, je parcours les rangées de bouquins aux titres plus obscurs les uns que les autres. Et après cette bonne femme ose s'interroger sur la lenteur des gens à s'informer mais rien que la première de couverture nous perd ! Pauvre tâche va. Ça suffit, je dois me la sortir de la tête et me concentrer sur ma recherche. Sourcils froncés, je recommence ma quête. Au moins, j'ai trouvé le bon rayon. Seule, fierté supplémentaire.
A feu et à sang! Mais c'est pour la bonne cause.
avatar

Messages : 35
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 03/06/2018


[Preuve] Je suis la reine des pirates !

Dommage !


→ Evidemment ...

La bibliothécaire se rassit à son bureau, intriguée. On était en horaires de cours ... La patiente ne devrait-elle pas ... ?
Elle haussa les épaules : ce n'était pas son problème. Elle feuilleta alors les registres des livres empruntés, se demandant ce qu'elle avait en mécanique. Et c'est en voyant un nom dans la liste de la veille qu'un souvenir lui revint en mémoire : mais oui ! Quelqu'un avait emprunté le seul bouquin sur la mécanique des bateaux hier. Elle connaissait bien ce patient malgré elle, c'était un féru de marine. Entre l'autre qui voulait de la mécanique pour ses prothèses et lui qui avait voulu quelque chose sur les bateaux ... Où étaient passés Victor Hugo, Proust, ou même Marc Levy ?
Bon, c'est pas comme si la patiente métallique cherchait quelque chose sur les bateaux de toute façon. C'était juste pour ses prothèses.

Possibilité de répondre le 13 Septembre à 14:33 (heure française).
avatar

Messages : 42
Points de confiance : 18
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 17
Localisation : Dans le lac, histoire de rouiller

Je serai la reine des pirates!
Je peste mentalement au fur et à mesure de mon exploration des titres. Que dalle sur les bateaux, nada! C'est possible d'être aussi peu fourni dans un domaine? Et ça se dit bibliothèque, en tout cas suffisamment pour que l'autre dindon se pavane et se croit supérieur à nous. Encore en train de râler, je prends un manuel de mécanique générale, pour rendre un peu plus crédible mon prétexte. Avec un sourire toujours aussi faux, je le tends à la bibliothécaire pour la prévenir de mon emprunt et sort de la salle des livres peu victorieuse. Je retourne dans ma chambre pour le déposer et crier, étouffée par mon oreiller, pour laisser partir ma frustration. Bon, ça peut toujours servir mais je vais pas aller très loin. Autant aller voir directement les intéressés, c'est pas un bouquin qui va me dire comment allumer un moteur, du moins en pratique. Reprenant du poil de la bête, je repasse le pas de la porte et sors du hall central. Direction le port!

D'un air innocent, comme si j'allais juste me balader, je prends le chemin du port en passant par le lac et la forêt brûlée. Quoi? Je brouille les pistes d'accord? Arrivée là-bas, j'observe d'abord les bateaux et les mouvements des gens. A la recherche d'un allié potentiel, étape 2! Ou étape 3? Bref, étape suivante! J'essaie devoir si un visage aimable et dégage de la foule. Plutôt quelqu'un qui fait rien, c'est mieux pour répondre à mes questions. Le tout est de savoir s'il y en a.
A feu et à sang! Mais c'est pour la bonne cause.
avatar

Messages : 35
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 03/06/2018


[Preuve] Je suis la reine des pirates !

Chance neutre


→ Où sont les gens ?

Milieu d'après-midi. La plupart des patients assistent à leurs enseignements.
Il y a alors peu de monde, et encore moins dans la forêt brûlée. Les seuls patients que Zyra croise sont soit des solitaires, soit des retardataires qui se pressent en salle de classe. Peut-être essayer d'interpeller l'un d'entre eux ? Dans tous les cas, aucun ne viendra à sa rencontre.
Sinon, quelques vigiles la regarde du coin de l'oeil. Elle a le droit de se balader comme ça le robot ? Peut-être n'a-t-elle pas cours ? Ou un truc particulier ? Genre cours de biologie et il faut chercher des feuilles ?
Bah, pour l'instant elle n'a pas l'air suspecte.

Possibilité de répondre le 21 Septembre à 10:48 (heure française).
avatar

Messages : 42
Points de confiance : 18
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 17
Localisation : Dans le lac, histoire de rouiller

Je serai la reine des pirates!
Je ne pense pas que les gens pourront m'aider à trouver ce que je cherche... Peut-être à faire diversion par contre, mais ma chance a l'air morte pour aujourd'hui, donc j'hésite à tenter le diable... Si ça se trouve ils vont me dénoncer tout de suite, déjà que j'ai apparemment une mauvaise tête. Je m'étire longuement tout en avançant vers le fond de la forêt. Du coup je fais un grand détour mais sinon je fonce directement au port, les vigiles vont évidemment se douter de mes intentions alors que là, ils ont forcément des doutes. Après tout, je peux juste aller m'allonger contre un arbre, ils n'en savent rien. Si seulement un des autres patients que je croise avait un visage encourageant, ça me faciliterait tellement la tache...Mais aucun n'a l'air avenant, ça ne m'arrange pas du tout. Et si j'en approche un sous les yeux des surveillants et qu'il fait diversion ensuite, c'est grillé à 25 000 kilomètres. Tant pis, je préfère aller sereinement au port que de risquer de foirer tout de suite, même si c'est plus long. En faisant un autre tour par les côtes peut-être?

Arrivée à l'autre bout de la forêt, je m'avance encore vers les côtes. Je vois le lac pas loin, signe que je suis dans la bonne direction. Et pas de vigiles, ils surveillent trop peu ici et tant mieux! Il faut surtout que je me débarrasse de mon manteau rouge, je suis beaucoup trop reconnaissable avec lui. Dans un tronc creux ça devrait passer, mais il faut aussi que je trouve quelque chose pour recouvrir l'uniforme, de type un manteau abandonné crasseux, parce que je refuse de salir le mien! Je cache ma cape dans le fameux tronc d'arbre creux, au sol, et ferme les extrémités avec des pierres. Maintenant, à la recherche de son remplaçant temporaire! Je regarde autour de moi, je dois bien trouver un truc, je suis pas loin du port après tout.
A feu et à sang! Mais c'est pour la bonne cause.
avatar

Messages : 35
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 03/06/2018


[Preuve] Je suis la reine des pirates !

Dommage !


→ On est vraiment au milieu de nulle part.

En effet, Zyra était près du port : là où la brise devenait rafale et où température chute de quelques chiffres. Alors que quelques mètres plus loin, on est dans le silence du lac ; le port, lui,est source de bruits. En plein après-midi, l'arrivée d'un bateau créer de l'agitation. On s'active pour récupérer la marchandise. Les vigiles sont encore plus aux aguets ; des petits voleurs pouvaient se faufiler. Enfin, qui dit port, dit retour des caméras de surveillance ...
Dirigeant l'organisation : un certain Etienne. Une vraie tête de turc. Il est le subordonné de Madame Dubois. Seul : il est un vrai chien d'attaque. Mais dès que sa supérieure apparaît, c'est un adorable toutou au service de son maître.
Aujourd'hui il est seul.
Il n'y a rien autour de Zyra. Donatien exige une île propre, après-tout.

Possibilité de répondre le 26 Septembre à 12h26 (heure française).
avatar

Messages : 42
Points de confiance : 18
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 17
Localisation : Dans le lac, histoire de rouiller

Je serai la reine des pirates!
Ras le bol, j'ai jamais de chance...Bon, je suis quand même trop visible en blanc et avec mon matricule. Il me reste la terre et le sable, youpi. C'est du lin, c'est facilement déchirable je crois, de toute façon autant tester sur le matricule. Faut un peu se battre mais avec une pierre que j'ai ramassée, c'est passé tranquille, j'ai juste un trou. Etape suivante, le salissage des habits et des cheveux. J'aime pas avoir la tresse pleine de terre mais c'est pour la bonne cause. Par contre c'est chiant, ça s'engouffre dans les articulations de mon bras c'est vraiment pas terrible! Au passage, j'ai défait ma natte pour n'en faire qu'une simple queue de cheval, c'est beaucoup trop contraire à mes habitudes. L'avantage, c'est qu'on voit moins que je suis une patiente, ça peut peut-être éviter d'éveiller les soupçons de la surveillance. Je sais qu'il y a un petit chemin qui permet de contourner une des entrées principales du port, on va tenter par là!
L'atteindre est un peu difficile par contre, les vigiles ne sont pas très loin des fougères par lesquelles je suis sensée me faufiler, et s'ils ont eu le poste ils ne doivent pas être sourds... Dans les fourrés, j'ai le coeur qui bat à toute allure de peur de me faire repérer. Si on me trouve là, c'est fichu et j'aurais rien appris. J'ai pas encore vu le gros chien de garde, l'espèce d'armoire à glace dont je ne connais pas le nom mais dont la réputation est affreuse, c'est déjà un soulagement.

Avec mon "passage secret", je me retrouve dans une sorte de ruelle avec des caisses un peu partout, au moins je suis dans le port. Maintenant, faut que je puisse aller jusqu'aux quais sans me faire prendre et interroger des gens. J'ai trouvé une sorte de gros sac de toile que je m'empresse de porter, pour faire croire que oui je bosse bien là et que non, je cherche pas à partir de l'Institut. C'est aprti pour trouver un informateur!
A feu et à sang! Mais c'est pour la bonne cause.
avatar

Messages : 35
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 03/06/2018


[Preuve] Je suis la reine des pirates !

CHANCE POSITIVE enfin !


→ B'soin de quelqu'un ?

Caché entre deux caisses, un garçon au visage à demi dissimulé par une mèche brune. Il porte un long manteau noir dont il a rabattu la capuche sur le haut de son crâne. Entre l'habit, les cheveux et l'obscurité, il est difficile de le voir.
De ceux qui organisent les preuves dans la grotte clandestine, il y a deux personnes : celui que tout le monde connaît, le patient qui est toujours sur place et dirige tout. Et le jeune garçon recroquevillé derrière les caisses qui surveillent que tout se passe bien sur le terrain. Parfois il se fait voir, d'autres fois non.
Mais il sent que la blonde galère et il se décide à l'interpeller :

« Si tu as le courage, plonge sous l'eau. Il y a une entrée. Sous l'eau tu suis le ponton de bois. Une fois au bout, tu seras pile sous une porte peu surveillée.»


Il lui fit signe de la main de passer. Il n'avait plus rien à dire et n'ajouterais rien de plus. Il n'avait pas préciser qu'elle serait dans la cale du bateau, entre les patates. Tant pis.

Possibilité de répondre le 01 Octobre à 15h34 (heure française).


hors rp:
Désolée du retard, j'avais pas vu ><
avatar

Messages : 42
Points de confiance : 18
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 17
Localisation : Dans le lac, histoire de rouiller

Je serai la reine des pirates!
J'ai aucun autre passage vraiment sûr et j'ai pas trop envie de me faire prendre ici, je suis optimiste certes mais les vigiles sont pas stupides non plus, ils vont bien reconnaître que je suis une patiente et pas des plus calmes. Je risque beaucoup trop gros en fait. Tant pis c'est pour la bonne cause, ma liberté. Je sursaute en entendant une voix que je ne connais. Merde, je suis pas déjà grillée quand même?! Blême, je me retourne. J'ai certainement un air de panique sur le visage. Qui part bien vite quand je comprends que c'est une personne bienveillante. Enfin un début de chance! J'ai fait quoi pour avoir un karma négatif jusqu'ici?

-Si tu as le courage, plonge sous l'eau. Il y a une entrée. Sous l'eau tu suis le ponton de bois. Une fois au bout, tu seras pile sous une porte peu surveillée.

Je remercie la silhouette encapuchonnée, un garçon si j'en croix le timbre de voix. J'hésite à poser une question mais je suppose qu'il me répondra plus donc c'est parti pour une baignade improvisée! Tout au bord de l'eau, je prends une grande respiration et plonge. Mes prothèses ne rouilleront pas, c'est pas un problème. Par contre mon "camouflage" de saleté va disparaître. Tant pis. Il a dit quoi déjà, le ponton? L'eau est tellement sale que je peux pas ouvrir les yeux sous peine de conjonctivite aiguë, je m'accroche donc d'une main à la partie immergée et essaie tant bien que mal de nager. Je pousse brusquement l'espèce de trappe. Bah oui je commençais à manquer de respiration moi, je suis pas un poisson! On dirait que ça sent la patate... Mmmh patates... Bon estomac, tais-toi, on est en mission! Au moins j'ai l'air d'être dans un bateau, c'est pas mal. J'essore mes cheveux et mes vêtements et cherche la salle des machines. C'est par où dans un bateau à partir de la cale en fait, c'est pas sensé être au même niveau? Je commence à faire le tour du lieu, on sait jamais si je trouve la porte.
A feu et à sang! Mais c'est pour la bonne cause.
avatar

Messages : 35
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 03/06/2018


[Preuve] Je suis la reine des pirates !

PAS DE CHANCE !


→ Qu'est-ce que tu fous là ?!

Deux types sortirent d'une salle juste en face de Zyra, portant des cartons de nourriture. L'un d'entre eux, simple marchand. L'autre, surveillant sur l'île. Si le marchand est juste interloqué et pressé d'aller déposer son fardeau ; le surveillant, lui, s'arrête sur la présence de la blonde. Que fout une patiente ici, habillée de cette façon ? Pas besoin de le cacher, il sait très bien que c'en est une pour l'avoir déjà croisé - et une fille comme ça, ça ne s'oublie pas. Il est un instant intimidé par les prothèses de la jeune femme, puis se ragaillardit.

- Hé toi !

Il pose ses cartons et attrape le bras fait de chair de la demoiselle, la serrant fort entre ses doigts.

- T'es pas censée être ici ! Retourne dans ta chambre !

Il la tire dans le but de l'amener à l'extérieur afin qu'elle s'explique avec Etienne, son patron.

Possibilité de répondre le 27 Octobre à 16h47 (heure française).

avatar

Messages : 42
Points de confiance : 18
Date d'inscription : 28/08/2018
Age : 17
Localisation : Dans le lac, histoire de rouiller

Je serai la reine des pirates!
C'est grand une cale de bateau en fait. Vivement que je croise quelqu'un, sinon je vais me perdre entre les sacs de patate.D'ailleurs j'ai faim, ça doit être à cause de la nage. Peut-être qu'on mange des pommes de terre à la cantine ce soir? Ah, ça serait cool ! J'entends enfin une porte s'ouvrir et un marchand la passe. Je m'avance vers lui avec un sourire, prête à poser mes questions pour en apprendre plus, quand je remarque qu'il vient accompagné. Un vigile. Merde. Et re-merde, parce qu'il a déjà grillé que je suis une patiente qui, par définition, n'a rien à faire là. Sérieusement, j'ai eu de la chance qu'une fois? J'ai vraiment un karma pourri en ce moment, ça me fait très légèrement chier. Entre ça et la fouille de ma chambre, je suis servie. Et de plus en plus bien vue par l'Institut. Ah, ironie quand tu nous tiens...

- T'es pas censée être ici ! Retourne dans ta chambre !

Bon par contre, il serait temps de fuir, genre par là d'où je viens. J'ai à peine le temps d'y penser que le surveillant m'attrape par le bras et serre. Trop fort. Il aurait pas pû prendre l'autre lui?! Ma prothèse est libre, autant s'en servir. Je ferme mon poing métallique et le balance de toute mes forces dans le thorax de Musclor, espérant lui couper la respiration. Ce qui a l'air de marcher, puisque mon autre bras est à nouveau libre et, pour être sûre de le neutraliser, c'est ma jambe de ferraille qui s'occupe de son entre-cuisses. Là, il lui faudra du temps pour se remettre. En courant, je retrouve la trappe par laquelle je suis entrée et plonge à nouveau sans hésiter, faisant le chemin inverse d'il y a cinq minutes. Pour être un échec, c'est un échec critique. Tant pis, pour le moment je dois remonter à la plage sans me faire voir et récupérer mes affaires, puis attendre que l'orage passe pour rentrer à l'Institut. Pas envie d'aller voir Etienne moi.
A feu et à sang! Mais c'est pour la bonne cause.


HRP:
Je pense qu'on peut rien faire de plus là, de toute façon plus foiré que ça tu meurs x) Preuve aux archives du coup?

Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 3:09

    Aube des Mondes