“Les vrais amis sont des solitaires qui s'acceptent.”

Messages : 61
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 24/04/2018
Age : 16
Localisation : Quelque part dans les couloirs
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
X105
Jeu 26 Avr - 23:25
MERCER Ian
Né en Angleterre, Ian a grandi étouffé par une mère fragile psychologiquement et excessivement possessive envers lui. Pour la fuir, il n'en a développé qu'une plus grande complicité avec son père, véritable pilier de leur petite famille. Alors qu'il était âgé de 15 ans, la mère de Ian décéda dans des circonstances troublantes, apparemment tué accidentellement par son mari. Visiblement traumatisé par ce décès et par l'incarcération de son père, le jeune Ian atterri chez sa tante et commença à développer un comportement étrange et pour le moins... problématique. Il fut diagnostiqué schizophrène suite à l'agression d'un camarade de classe et envoyé à l'institut pour y être redressé et accompagné dans sa maladie. Il y traine ses backets depuis moins d'un an.

MoiMes infos

ImaginatifAmbivalentDouxInstableLucideCherche encore un bon exhutoireSchizophrènie paranoïdeX105

Liensrecherchés

▬ lien recherché : Un(e) médecin - relation positive ou négative
▬ lien recherché : Des ami(e)s dont une personne qui pourrait le fasciner
17 ans - Patient X
Messages : 61
Points de confiance : 0
Date d'inscription : 24/04/2018
Age : 16
Localisation : Quelque part dans les couloirs
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
X105
Jeu 26 Avr - 23:33
Petite mésange
Son/sa premier.e ami.e dans l’institut, celui/celle qu’il retrouve autant que faire se peut à la fenêtre où nichent les hirondelles. Swann est un petit oiseau dont on ne devine pas le genre.

C’est aussi une bougie éloignant l’obscurité, un peigne de vénus qui sait démêler tendrement les nœuds d’estomac, une douceur sucrée dans un monde amer, un rayon de soleil printanier qui vous caresse la joue par un matin d’hiver. C’est un ange factice, mais le plus réel que vous puissiez trouver foulant cette terre. C’est une agréable douleur au creux de la poitrine quand on visualise son visage le soir en s’endormant, sur l’écran des paupières. Et la même souffrance au petit matin quand on se demande si on pourra apercevoir aujourd'hui sa tignasse blanche voleter derrière lui au détour d’un couloir. C’est une captivité libératrice, une assuétude dont on n’aurait jamais envie de se sevrer.

Il l’aime... bien.
IANDELLI Swann
relation
Description.
NOM Prénom

relation
Description.
NOM Prénom
relation
Description.
NOM Prénom
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

“Les vrais amis sont des solitaires qui s'acceptent.”

Sauter vers: