Trouver une cachette [suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RP TERMINE Trouver une cachette [suite]

Message par Loreleï Hexe le Ven 26 Mai - 12:11

ft.
MacKenzie Maya
« Trouver une cachette»


Décidément, aujourd'hui était une journée de course-poursuite pour notre petite énergumène!
Cette patiente aux cheveux rouges l'avaient à nouveau impressionnée : coup de chariot, coup de brancard, et vas-y que je t'assommes les gardes avant de prendre l'initiative de fuir. Cette fille était cool. Elle savait se battre, elle avait du charisme, sa pathologie était la pathologie rêvée pour une bagarreuse comme Loreleï et elle n'avait pas peur. Rien à voir avec le patient qu'elle avait croisé dans la cantine l'autre jour et qui l'avait laissé tombé, ou alors cette fille qu'elle avait croisé dans la cour qui préférait réfléchir plutôt qu'agir.
Elle avait suivie la demoiselle à la tignasse particulière jusque dans la cour centrale. Elles s'étaient arrêtées, essoufflées, à la recherche d'une cachette. Lore avait zieuté brièvement les alentours. Entre les caméras de surveillance et le fait que la cour soit un espace ouvert; c'était mort. De plus des gardes cherchaient Loreleï depuis un petit moment maintenant.

"Là-bas!" les repéra un surveillant.

Loreleï lui tira alors la langue et fit un signe de tête à sa compère avant de se remettre à courir. De toute façon si elle ressentait les crampes, elles ne lui étaient pas douloureuses, alors elle pouvait s'échapper jusqu'à plus soif si il le fallait!
Elle courut et courut, avant de rejeter la tête en arrière et d'éclater de rire.

"Yahouuu!", s'écria-t-elle gaiement.

Un peu d'adrénaline pour pimenter sa vie à l'Institut!
Finalement elle atterrit devant la forêt brûlée. Ni une, ni deux, elle accéléra le pas. C'était plutôt stupide comme idée puisqu'elles se rapprochaient du bâtiment des autorités mais bon... De toute façon elles étaient en sécurité nulle part.
On continuait de les poursuivre mais les bruits de pas étaient assez lointain. Elles avaient encore une petite marge. Loreleï se tourna donc vers la patiente.

"Tu sais grimper aux arbres? Ou du moins à ce qu'il en reste?"



Messages : 114
Date d'inscription : 23/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RP TERMINE Re: Trouver une cachette [suite]

Message par Maya MacKenzie le Ven 26 Mai - 16:58

Trouver une cachette

- Là-bas ! les repéra un surveillant.

Maya vit la brunette tirer la langue aux gardes et elle comprit qu'elle n'était pas tombée sur la plus discrète des patientes. Ça n'allait pas les aider à fuir les gardiens. Mais elle suivit tout de même cette boule d'énergie au-travers de la cour.

- Yahouuu ! s'écria-t-elle gaiement après un éclat de rire.


Oh non, elle était tombée sur une cinglée ! se retint Maya de soupirer. Elle en avait vu des patients virer déments à subir toutes ces tortures à longueur de journée. Et ce n'est que grâce à ses livres et tout ce qu'elle mettait sur papier, qu'elle avait réussi à garder la tête. Mais elle savait aussi qu'il n'en faudrait pas beaucoup pour que son esprit tombe du mauvais côté. Soit elle devenait folle, soit elle devait psychopathe. Pour le moment, elle était toujours saine d'esprit. Du moins, c'est ce qu'elle aimait croire.

Quand elles atterrirent devant la forêt brulée, Maya se demanda comment elle allait réussir à se cacher ici. Parce que ce n'est clairement pas au bâtiment des autorités qu'elles pourraient les semer. Le bruit de leurs pas s'éloignait tranquillement d'elles, mais ça ne restait qu'une question de temps avant qu'ils ne les rattrapent. Surtout que Maya commençait à ressentir une crampe à la poitrine à force de courir. Un gym pour se garder en forme aurait été génial, mais bien entendu, ça aurait été trop risqué pour l'Institut que ses patients soient en forme ou musclé.

- Tu sais grimper aux arbres ? Ou du moins à ce qu'il en reste ? lui demanda l'adolescente en se retournant vers elle.
- Oui. Même si je ne crois pas que ça va changer grand chose dans cette forêt brûlée, ajoute-t-elle en marmonnant.

Maya grimpa tout de même dans un arbre calciné après avoir caché ses cheveux sous son bonnet en laine noir. Elle serait déjà moins visible de loin. Mais elle ne se faisait pas de faux espoirs, ils allaient leur mettre la main de dessus et toutes les deux allaient finir dans leur salle de soin respective. Et encore une fois, on allait la disséquer sans aucune anesthésie pour se venger sa petite rébellion. Frapper des gardes, quelle idée aussi ! Elle n'était jamais allée aussi loin pour avoir la paix. Cette petite brunette avait une mauvaise influence sur elle, en conclut Maya.

Au sommet de ce qui restait de son perchoir, Maya tourna la tête en direction de là où elles arrivaient et vit au loin deux tâches blanches qui se rapprochaient. Est-ce que ces médecins de malheur avaient eux aussi de pouvoir ? Peut-être que l'un d'eux avait un odorat, une vue ou un ouïe sur-développé, et que c'était pour ça qu'ils réussissaient à les suivre aussi facilement ? Ou encore l'un d'eux était médium et il savait déjà où les trouver ? Ils semblaient pas courir, maintenant qu'elle y portait attention. Ou bien elle commençait déjà à perdre la tête ! Maya commença à s'inquiéter pour sa santé mentale.



Dernière édition par Maya MacKenzie le Dim 28 Mai - 16:40, édité 3 fois

Messages : 227
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Cachée quelque part...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RP TERMINE Re: Trouver une cachette [suite]

Message par Loreleï Hexe le Sam 27 Mai - 12:50

ft.
MacKenzie Maya
« Trouver une cachette»


Loreleï regarda les quelques troncs détruits. La rouquine avait raison: ça n'allait pas changer grand chose.
Elle nota cependant que sa compère grimpa avec agilité. Mouais, Lore n'était pas sûre d'y arriver. Elle avait proposé l'idée sur un coup de tête. Elle tapait des gens, et c'était triste de se l'avouer mais c'était la seule chose qu'elle savait faire. Et puis ils avaient l'air fragiles ces arbres.
Bon, si la rouquine y arrivait... Loreleï enfonça elle aussi un peu plus sa casquette sur ses cheveux, mais c'était juste dans le but de ne pas la perdre. Elle l'aimait bien parce qu'elle lui donnait un petit côté racaille qu'elle ne détestait pas.
Elle en était à essayer de monter un arbre proche du sien quand elle suivit le regard de sa camarade, perdue dans le lointain. Loreleï fronça les sourcils et essaya de suivre ce regard mais elle était encore au sol. Elle ne bénéficiait pas d'un large champ de vision. Elle devina cependant que ce n'était pas une bonne nouvelle.
Elle n'allait plus réussir à fuir bien longtemps. Les surveillants feraient un rapport aux supérieurs et ces derniers donneraient l'autorisation à sa médecin de dépasser les limites. Cette sauvage allait certainement lui provoquer des blessures, la faire saigner jusqu'à ce que l'adolescente perde connaissance sans s'en aperçevoir... Et après... Elle détestait quand sa médecin faisait cela: non seulement elle ne savait pas quand elle allait sombrer, mais en plus on abusait de son corps alors qu'elle était inconsciente. Ne pas savoir ce qu'on faisait de son corps l'agaçait. Il lui appartenait à elle et non à personne d'autre! Bon d'accord, il avait quelque dysfonctionnement ce corps mais tout de même, elle l'aimait bien.
Loreleï leva alors la tête vers la jeune fille au bonnet.

"Au fait, moi, c'est Loreleï. Retiens bien mon nom, parce que je ferais tout pour révéler la vérité sur ce qui ce passe ici. Que j'échoue ou que je réussisse, ça fera certainement du bruit."


Elle fronça les sourcils, déterminée. Elle plongea son regard dans le sien afin de lui prouver que ses propos n'étaient pas des mots jetés à la va-vite. Puis elle vit deux blouses blanches se diriger vers elle.
Foutue pour foutue, Loreleï préféra se battre jusqu'au bout. Alors elle n'attendit pas que les surveillants arrivent à elles. Elle fonça dans le tas et, poussant un grand cri de guerre, prit de l'élan, sauta légèrement afin que son genou aille dans la tête d'un garde. Elle perdait la bataille, c'était sûr. Sa punition n'en serait que plus grande. Et peut-être même qu'elle perdait un jour l'envie de se battre. Mais pour l'instant elle était là, elle était vivante, et c'était tout ce qui comptait.



Messages : 114
Date d'inscription : 23/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RP TERMINE Re: Trouver une cachette [suite]

Message par Maya MacKenzie le Dim 28 Mai - 1:31

Trouver une cachette


- Au fait, moi, c'est Loreleï. Retiens bien mon nom, parce que je ferais tout pour révéler la vérité sur ce qui ce passe ici. Que j'échoue ou que je réussisse, ça fera certainement du bruit.

Maya descendit son regard vers l'adolescente en l'entendant. Qu'est-ce qui lui prenait tout à coup ? De quoi elle parlait ? Quand elle vit cette dénommée Loreleï foncer vers les gardes, la rousse écarquilla les yeux. Mais qu'est-ce qu'elle foutait ?! Pourquoi leur foncer dessus, ça n'allait rien changer. En fait oui, mais en pire ! Ils allaient la torturer, Maya en était certaine. Mais que pouvait-elle faire ? Il ne lui restait que quelques mois avant sa majorité, et sa supposée liberté, dont elle ne reposait pas trop ses espoirs. Elle avait toujours réussi à se tenir loin des ennuis, du moins les pires de tous, ce qui lui permettait parfois quelques libertés. Ses petites rébellions consistaient à se cacher pour lire, pas à soulever une rébellion avec les autres patients. Elle ne suivait peut-être pas les règles, mais elle ne les enfreignait pas non plus.

Mais voire cette adolescente, toute frêle, foncer dans le tas en poussant un cri de guerre pour asséner un coup de genou dans la tête de l'un des gardes, sa conscience la titillait. Une partie d'elle, celle qui se voyait un peu comme une grande sœur voulant protéger ses cadets, avait envie de la rejoindre pour l'aider. Mais l'autre, la partie rationnelle, lui hurlait que ce n'était pas le bon moment pour se jeter dans la batailler. Ce n'était pas la bonne bataille, ce n'était avec celle-ci qu'ils allaient gagner la guerre. Quand ce serait la bataille finale, elle joindrait ses forces avec les rebelles, mais pas avant. Elle devait garder ses forces pour ce moment-là.

À regret, elle se colla un peu plus contre l'arbre, se félicitant de toujours porter des vêtements noirs qui se fondaient à merveille sur ses troncs calcinés. Puis elle attendit nerveusement que le combat un peu loin se termine et ainsi pouvoir rejoindre sa chambre.


Messages : 227
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Cachée quelque part...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RP TERMINE Re: Trouver une cachette [suite]

Message par Loreleï Hexe le Lun 29 Mai - 19:14

ft.
MacKenzie Maya
« Trouver une cachette»


Loreleï ne gémissait jamais de douleur. Elle ne chancelait jamais lorsqu'elle reçevait un coup. On lui enfonçait un coude dans les côtés; elle ne reculait pas, au contraire. Elle en profitait pour saisir le poignet du surveillant et de lui asséner un coup de boule, profitant de l'effet de surprise.
En revanche elle fut étonnée que la rouquine ne se joigne pas à elle. Elle avait été si cool lorsqu'elle avait lancé le chariot sur un surveillant. Elle pensait qu'elle était une petite rebelle, comme elle.
D'ailleurs, alors qu'elle trébuchait et tombait à plat ventre sur la terre, soulevant un nuage de poussière et salissant ainsi ses épais verres de lunettes, elle chercha du regard cette adolescente. C'était drôle parce que avec ses cheveux rouges elle aurait dû la repérer... Ha oui, le bonnet...
Est-ce que c'était parce qu'on la tirait par les cheveux dans son dos, et à cause de toutes ces cendres non balayées, que sa vision était aussi floue? Est-ce que la patiente la laissait vraiment seule avec les gardes?
Bah, elle la comprenait. C'était Loreleï qui les avait coincées dans cette situation, c'était elle qui avait provoquée la bagarre. C'était elle qui espérait quelque chose. Peut-être que la rousse voulait juste être tranquille et qu'elle avait été contrainte d'aller jusque dans la morgue pour cela. Affronter un lieu aussi terrifiant pour avoir un peu de paix. Et elle, elle lui avait niqué sa petite bulle parfaite.
Elle était vraiment trop impulsive.
Toujours au sol, quoique la poitrine et le visage soulevée par un des surveillants, elle hurla à pleins poumons :

"Je cherche de l'aide. Je veux former une Résistance et attaquer l'Institut! Si tu te sens de me rejoindre, je t'accueilles à bras ouverts!"

Elle toussota un peu tandis que, dans son dos, les deux gardes discutèrent de son cas. Ouais, pas maligne la gamine à révéler son but. Puis elle entendit l'un d'entre eux dire à l'autre:

"De toute façon, elle nous apporte des ennuis depuis son arrivée. Cela ne dérangerait pas les supérieurs qu'on se débarrasse d'elle."

Et elle sentit alors derrière son crâne la caresse glacée d'un canon de revolver.



HORS RP:
Ca devient très poussé là Face With Tears of J Mais c'est malheureusement dans la personnalité de Loreleï Embarassed Je voulais juste te dire de ne pas t'inquiéter pour mon perso. Si c'est dans le caractère de Maya de ne pas intervenir, elle n'est pas obligée de le faire,
je trouverais un truc pour cette imbécile de Lore Face With Tears of J

Messages : 114
Date d'inscription : 23/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RP TERMINE Re: Trouver une cachette [suite]

Message par Maya MacKenzie le Mar 30 Mai - 4:48

Trouver une cachette

Refusant toujours de regarder la scène, Maya sursauta quand Loreleï hurla à pleins poumons :

- Je cherche de l'aide. Je veux former une Résistance et attaquer l'Institut ! Si tu te sens de me rejoindre, je t’accueille à bras ouverts !

La rousse tourna la tête vers sa voix, découvrant l'adolescente à plat ventre, seulement le haut du corps soulevé par le gardien qui lui tira les cheveux en arrière. Une résistance ? Attaquer l'Institut ? Il y avait vraiment quelqu'un qui tentait de renverser la situation. Elle croyait que ce n'était qu'une rumeur pour effrayer les gardiens et les médecins. Mais cette Loreleï voulait vraiment dénoncer l'Institut et mettre fin à leurs souffrances à tous ? Encore réticente, Maya descendit de l'arbre, mais resta tout de même caché derrière le tronc. À cette distance, elle n'arrivait pas à entendre la conversation des deux gardiens, mais elle n'eut aucune misère à deviner ce que sortait l'un des deux de son dos. Un revolver ? Il allait l'exécuté sans l'accord des dirigeants ou de son médecin attitré ? Même un médecin ne pouvait le faire sans en parler avec les dirigeants. Ces derniers voulaient perdre le moins de cobayes. Quitte à droguer les plus récalcitrants.

Sans plus hésité, Maya regarda autour d'elle à la recherche de quelque chose pour les arrêter. Mais si possible, sans se découvrir, puisque contre une arme à feu... Elle n'avait aucune chance si elle s'élançait dans le tas comme l'adolescente. Alors qu'elle commençait à désespérer, un éclat de lumière capta son regard. Du métal ? Non, un petit couteau bien aiguisé. Les mains moites, et en appréhendant la suite, Maya le prit en main et se retourna vers les deux gardiens. Le deuxième gardien semblait essayer de dissuader son collègue de faire cette exécution. Il ne devait pas vouloir subir les représailles de ses patrons. C'était sa chance, pendant qu'ils étaient distraits.

Elle se rapprocha suffisamment pour pouvoir lancer son arme sans risqué de manquer de force. Le couteau vola silencieusement dans l'espace, et à la grande surprise de Maya, s'enfonça dans la gorge du garde qui tenait le révolver. C'est pas vrai ? Qu'est-ce que j'ai fait ? Ce coup était définitivement mortel ! Elle avait juste voulu le blesser et détourner l'attention suffisamment longtemps pour permettre à l'adolescente de reprendre le dessus sur eux. Pas devenir une meurtrière ! Elle vit à peine l'arme tomber aux pieds de sa camarade, ni le second garde se tourner vers elle. Tout ce qu'elle voyait, c'était le sang qui sortait de la bouche de l'homme qui agonisait au sol.

Maya savait parfaitement qu'elle finirait pas sombrer. Mais elle avait cru que ce serait à force d'être abusé par Ange Barrabil et son désir de l'humilier auprès de la gente féminine en le démembrant. Mais jamais, au grand jamais, elle n'aurait cru tuer l'un des surveillants de l'Institut. Elle qui depuis six ans, faisait tout pour faire profil bas et pour éviter que les dirigeants ne découvrent ses plans pour faire abandonner ses médecins attitrés. Maintenant, il n'y avait plus de retour en arrière.




HRP:
Pas grave, j'avais l'intension de la faire sombrer dans la folie à cause d'Ange, mais c'est une bonne prémisse à sa déchéance mentale. ^^'

Messages : 227
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Cachée quelque part...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RP TERMINE Re: Trouver une cachette [suite]

Message par Loreleï Hexe le Mar 30 Mai - 17:53

ft.
MacKenzie Maya
« Trouver une cachette»



"T'es sûr de vouloir la buter? Je veux bien qu'on la punisse, mais c'est une gosse."
"Elle n'arrête pas de causer des soucis à l'établissement. Autant régler ça au plus vite."
"C'est peut-être la crise d'ado?"


Loreleï ferma les yeux en les entendant discuter de son droit de vivre comme si c'était quelque chose d'aussi léger qu'une plume. Ses doigts s'enfoncèrent dans la terre tandis qu'elle fronçait les sourcils, essayant de ne pas pleurer. Elle ne récoltait que ce qu'elle semait de toute façon!
Cap...
S'il avait été là... Elle ne s'en sortait pas parce qu'elle agissait en solo. S'ils avaient été deux, ça aurait été super!
Et puis elle entendit un gémissement de douleur. Elle sentit quelques gouttes être projetées dans sa nuque et un corps qui tomba à moitié sur elle. Loreleï fut donc à nouveau plaquée à plat ventre sur le sol tandis que le corps de l'homme bloquait son bras gauche, ainsi qu'une partie de son torse.

"Oh putain de merde."

Loreleï se dégagea du poids de ce monsieur sans vraiment encore comprendre la situation. Elle n'entendit pas le surveillant dans son dos activer son talkie-walkie et prévenir elle ne savait qui qu'on était dans une urgence. Loreleï était juste focalisée sur le corps lourd qui l'empêchait de bouger. Et c'est quand elle put déloger son bras et s'asseoir en tailleur que son cerveau se mit en marche. Elle souffla sur une mèche châtain tombée devant son visage et tenta de mettre de l'ordre dans ses cheveux emmêlés. Puis épousseta ses manches, aperçut du sang sur ses mains, remonta sa paire de lunettes et... Et du sang?! Elle se tâta le visage, cherchant une blessure à cet endroit mais surtout, se peignant ainsi la peau de ce sang avant de vérifier les plaies sur son corps. Non, elle n'avait pas ré-ouvert une blessure.
Elle tourna le visage vers le surveillant et comprit en découvrant la mare de sang qui l'enveloppait. Ses genoux trempaient dedans mais Loreleï ne le vit pas: elle poussa un cri de terreur.
Cette histoire avait dégénérée! Comment ce type était-il mort?! Le couteau oui mais d'où venait-il?!
Elle leva alors les yeux vers la rouquine. Elle était blanche. Loreleï comprit alors qu'elle avait fait ça. Elle ne réalisa pas d'abord que ce geste l'avait certainement sauvé. Le mot "mort" résonnait dans son esprit. Le mot "assassin". Le mot "meurtre". Elle ne pensa pas non plus à comment elle avait pu détenir un couteau ou la punition qui les attendrait. Ce type avait perdu la vie juste au dessus d'elle, et c'était de sa faute.
Des bruits de pas s'entendirent dans son dos. Ils étaient une vingtaine à accourir vers elles. Mais Loreleï ne pouvait pas... ne pouvait plus...
Sans s'en rendre compte, elle se leva et courut vers sa camarade. On les héla, on leur demanda de se rendre, mais Loreleï voulait gagner un peu de temps. Elle saisit ses poignets de la rouquine, les tâchant de rouge, et la regarda dans les yeux, paniquée:

"Ne me laisse pas tomber. Il faut qu'on se retrouve. Il faut qu'on s'en aille d'ici. Je suis une patiente de type B, je ne ressens pas la douleur et..."

Elle fut coupée dans sa phrase quand une paire de mains la souleva. On la détacha violemment de l'autre patiente et peut-être que Loreleï l'avait griffée. Loreleï ne se débattait pas vraiment, sous le choc mais ils étaient quand même plusieurs à l'éloigner de sa camarade meurtrière, lui prenant les bras, les jambes, les mains, la tête. D'autres se précipitaient vers l'autre adolescente pour la maintenir également.
Loreleï fut emportée mais elle ne quitta jamais du regard Maya McKenzie.


Messages : 114
Date d'inscription : 23/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RP TERMINE Re: Trouver une cachette [suite]

Message par Maya MacKenzie le Mar 30 Mai - 18:10

Trouver une cachette

Maya ne réalisa pas que le second gardien avait appeler des renforts. Son cerveau avait quitté la réalité. Elle ne réalisait pas ce qu'elle avait fait. Elle visait le bras qui tenait l'arme, pas sa gorge. Elle ne remarqua pas non plus le bruit des pas, ni l'arrivée des renforts. Elle ne remarqua l'arrivée de Loreleï près d'elle que lorsque ses ongles entaillèrent ses poignets quand des gardes les séparèrent. À ce moment-là, ses paroles lui revinrent à l'esprit.

- Ne me laisse pas tomber. Il faut qu'on se retrouve. Il faut qu'on s'en aille d'ici. Je suis une patiente de type B, je ne ressens pas la douleur et...

Pour se revoir, c'est clair qu'elle allait se revoir, mais peut-être pas dans les conditions auxquelles la brunette s'attendait. On allait lui faire payer son meurtre. Un meurtre qu'elle n'avait pas prémédité. Un meurtre qu'elle refusait de reconnaître. Son cerveau se fermait à l'idée qu'elle ait pu faire ça. Sans vraiment voir les gardes emmener l'adolescente, Maya se laissa prendre par les autres. Il était trop tard pour elle, elle venait de sombrer. Elle n'en était qu'à la première phase de la folie.


Messages : 227
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Cachée quelque part...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RP TERMINE Re: Trouver une cachette [suite]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum